Assassinat des trois sourdes-muettes: Le secteur des personnes handicapées exige justice et réparations

la Fédération nationale des sourds d’Haïti (FNSH), l’Association des sourds de Lévêque d’Haïti, le RANIPH, la SHAA et le Centre Saint-Vincent pour les enfants handicapés, ou encore L'Arche Haïti déplorent l'assassinat des trois sourdes-muettes vendredi dernier à Cabaret. Les associations exigent justice et réparations.

Publié le 2016-03-30 | Le Nouvelliste

National -

L’assassinat de Jésula Germain (Sophonie), mère de six enfants, Vanessa Prévil et Monique Vincent, vendredi dernier à Cabaret, ne cesse de susciter de l’indignation au sein du secteur des personnes handicapées. Lapidées puis renversées dans un canal d’évacuation d’eau de pluie, le départ de ces femmes sourdes-muettes – prises pour des sorcières –, réveille le secteur des personnes handicapées. « La dignité des personnes handicapées n’est pas négociable », déclarent les associations. Très affecté, le secrétaire d’Etat à l’Intégration des personnes handicapées, Gérald Oriol Jr, a condamné ces meurtres. « Même à l’abattoir, des conditions sont requises pour tuer un animal. C’est inconcevable dans une société que ce crime odieux soit commis », a fustigé M. Oriol, soulignant avoir pris contact avec les autorités judiciaires pour écrouer les coupables de ce forfait. Il appelle à la collaboration de toute la population de Cabaret en vue de faciliter l’enquête. Les victimes sont parties sans pouvoir dire au revoir à leurs enfants. Alors que l’une d’entre elles était enceinte de trois mois. Gérald Oriol Jr croit que la société en général doit monter au créneau pour dire non à la violence, non à la discrimination. « Aucune société ne peut progresser si on ne cherche pas à éradiquer ce genre de crime », a enchaîné le directeur du Centre Saint-Vincent. Frantz Cole cherche à comprendre comment des individus sans cœur ont pu lapider trois femmes. « Il y a un malaise au sein de cette société, déplore le prêtre. Nous ne souhaitons pas entendre que l’enquête se poursuit... » De son côté, la coordonnatrice des organisations de la défense des droits des sourds en Haïti, Jonka Guerda, ne cache pas son regret d’avoir vues partir ces femmes très engagées au sein des associations dans leur communauté. La coordonnatrice réclame justice et réparation pour les victimes. Pour le Dr Michel A. Péan, le moment est venu pour questionner les mœurs, les traditions et certains éléments de la culture haïtienne. Ce pour connaitre les traditions qui ne sont pas périmées. Le coordonnateur de la Société haïtienne d’aide aux aveugles (SHAA), promet de défendre les mêmes valeurs des personne à déficiences physiques afin de dire non à l’exclusion, oui à l’intégration. L'Arche Haïti condamne « ces crimes odieux » Dans un communiqué, le conseil d'administration de L'Arche Haïti, les deux communautés de Carrefour et de Chantal ainsi que l'antenne de Hinche présentent leurs sincères condoléances aux familles des victimes.« L'Arche Haïti partage la position du Bureau du secrétaire d'État à l'Intégration des personnes handicapées (BSEIPH) qui, une fois informé, a immédiatement pris contact avec le ministère de la Justice et de la Sécurité publique afin de diligenter une enquête pour faire lumière sur ces crimes et en punir les auteurs », indique l'Arche Haïti dans ce communiqué. « Ces crimes odieux, qui rappellent celui commis sur notre vénéré musicien sourd-muet Ti-Pierre dans les années 1990, interpellent notre conscience. Il est temps et il est aussi important que les autorités judiciaires prennent en compte — au même titre que tous les autres citoyens du pays — les besoins des victimes handicapées, personnes dont l'autonomie est faible ou nulle », poursuit le communiqué, soulignant que les assassinats de Ti-Pierre, Sophonie, Vanessa et Monique révèlent la nécessité de mieux prendre en compte, au-delà des infractions elles-mêmes, la spécificité du handicap dans la procédure judiciaire, au niveau national. « Il est sage de rappeler que toute personne frappée de déficience intellectuelle et/ou physique est une personne à part entière qui mérite la considération de tout un chacun. En cette année de miséricorde, laissons parler nos cœurs et combattons la méchanceté », indique l'Arche Haïti qui espère que la lumière sera faite sur « ces crimes crapuleux ». Une marche est prévue ce vendredi à Port-au-Prince à la mémoire des trois femmes lâchement assassinées.

Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".