Les produits blanchissants pour la peau : Des résultats pas toujours clairs !

REGARDS

Publié le 2016-01-28 | Le Nouvelliste

National -

Circonscrire l'esthétique de l'être humain à la couleur de sa peau, avouons que c'est mince comme appréciation. Ceci équivaudrait à réduire l'immense diversité de la beauté à une peau de chagrin. En Haïti, la blancheur de la peau est associée à la réussite sociale et aux critères canoniques de la beauté. Une incongruité chez une population à majorité noire. Vieil héritage de la mentalité colonialiste ! De nombreuses jeunes femmes évoquent le fait que les Haïtiens préféreraient les «grimelles» et les mulâtresses pour justifier le choix de la dépigmentation. Obsédées par cette vision réductrice et caricaturale de la beauté, nos jeunes gens veulent faire peau neuve. DÉPIGMENTATION: UNE MODE QUI A LA PEAU DURE... La couleur noire a été exclue pendant plusieurs générations du panthéon de la beauté. Sans modèle, sans repère, les jeunes filles surtout (la beauté étant perçue comme plus importante chez les femmes ) pratiquent «la mode» de la dépigmentation volontaire de la peau... Dr Belinda Bijou, dermatologue d'expérience pratiquant au privé et à l'hôpital général de Port-au-Prince, précise: «Ces jeunes femmes, au début, ne sont pas conscientes des désastres qui les guettent. Elles s'en rendront compte qu'avec l'apparition des premiers symptômes de maladie, souvent graves.» SE FAIRE DU MAL POUR PLAIRE AUX MÂLES... Les produits utilisés sont variés. Il faut distinguer ceux-là qui satisfont aux normes et obligations de contrôles sanitaires mais qui coûtent très chers et peu accessibles aux petites bourses. Ce sont donc des produits de marques douteuses, venant de pays où la réglementation est insuffisante ou de laboratoires clandestins. Dr Bijou a insisté, également, sur les initiatives périlleuses de personnes qui opèrent des mélanges hasardeux et dangereux avec de l'eau de javel et des permanentes. Il en résulte un pelage de la peau, avec des résultats rapides mais atroces pour la santé. Tous ces procédés ont un objectif, réduire la production naturelle de la mélanine (pigments biologiques naturels responsables de la coloration de la peau). Selon Belinda Bijou, le danger provient des composants de ces crèmes, savons, lotions, sérums et capsules blanchissants. Ils contiennent de l'hydroquinone, du mercure et de la cortisone. Ces éléments prescrits en quantité minimale et sous surveillance médicale se retrouvent dans les produits éclaircissants, au-delà des doses légalement et médicalement permises... Les personnes qui consomment ces produits ne l'assument généralement pas. Toutefois, certains signes extérieurs dévoileront leur secret. Les oreilles, les lèvres et les alentours des phalanges sont d'un noir paradoxal, par rapport à la blancheur du reste du corps. Le côté sombre du blanchiment: les effets secondaires Le côté sombre du blanchiment de la peau, ce sont les effets secondaires. En effet, l'hydroquinone, la cortisone, le mercure peuvent y être ajoutés à des doses allant jusqu'à dix fois la limite permise et supportable par le corps humain sur une courte période. L'absence d'indications précises sur les emballages maintiennent les clients dans l'ignorance des dangers. Le Dr Belinda Bijou a observé différents types d'effets secondaires chez les patientes: -apparition de vergetures larges et rougeâtres sur des parties du corps (bras, mollet); -acné et infections de la peau, folliculites bactériennes, une multitude de boutons à la racine des poils; -hypersensibilité au soleil, causé par la destruction du derme; -la cortisone stimule la pousse des poils autour des lèvres et sur le visage; -la peau devient sèche et fragile, augmentant l'aspect vieillissant. En théorie, le dermatologue a évoqué d'autres conséquences probables comme :le cancer de la peau, le diabète. Le manque de suivi et l'absence de données statistiques empêchent d'être concluant, à ce stade, en Haïti. La planète vire au blanc Le phénomène est mondial. L'Inde, la Chine et l'Afrique sont très touchés. L'Union européenne, qui a un nombre élevé d'immigrants africains et antillais, a réagi de manière vigoureuse en interdisant l'entrée de produits nocifs et non conformes médicalement sur son territoire. La Chine a dû réagir dans le même sens, tant le problème devenait grave. En Afrique subsaharienne, le phénomène dépasse les bornes. D'abord, c'est un marché colossal. La dépigmentation génère dix milliards de dollars l'an. Certains pays, comme le Sénégal, ont dû interdire la pratique dans les écoles primaires et secondaires, après une étude qui révéla que 75% des jeunes femmes de moins de 35 ans s'y adonnaient. La Côte d'Ivoire, par contre, grâce à une prise en charge du dossier par la société civile qui a contraint le gouvernement a adopté des mesures d'interdiction, semble être sur la voie de contrôler le phénomène. Mais au niveau continental, la lutte n'est pas gagnée. À l'État Haïtien d'annoncer les couleurs L'État a pour responsabilité de protéger ses citoyens, même contre eux-mêmes. Dr Bijou croit qu'en Haïti, le fléau devrait être considéré, officiellement, comme un problème de santé publique. En plus, c'est un gouffre économique pour la jeunesse qui entre dans un cycle à trois étapes à trois temps de dépenses : -blanchir initialement la peau; -maintenir le niveau de blancheur désirée; -finalement dépenser pour le traitement des lésions et autres complications. Aidons nos jeunes à sauver leur peau !!! «Si on est d'un pays, si l'on y est né... On l'a dans les yeux, la peau, la chevelure de ses arbres, la chair de sa terre... » (Jacques Roumain, Gouverneurs de la rosée). Notre ami Jacques a raison. Nous faisons corps avec le tout qui nous entoure. Indivisible. Les Haïtiens sont un peuple métissé, nous sommes chacun la variante de l'autre, ni pire, ni meilleur, issu d'un seul Dieu créateur. Nous sommes majoritairement de type négroïde, à la peau foncée mais avec une constellation de nuances épidermiques. C'est la suite logique de notre histoire. Que l'on fasse partie de la majorité ou des minorités, nul ne devrait vivre dans la honte de son aspect physique, élément aléatoire de l'ensemble complexe et varié que nous appelons identité. Nous n'avons pas à être gênés de nos gènes. Apprenons à nos jeunes à s'accepter tels qu'ils sont. Aimons-les de manière inconditionnelle. Évitons les ridicules et interminables comparaisons. Faisons peau neuve de notre mentalité coloriste. Heureusement, les temps changent ! Nous sommes en 2016. La couleur noire a déjà connu des heures beaucoup plus sombres. À preuve, cette percée fulgurante de l'actrice kényane Lupita Nyong'o. Récipiendaire d'un oscar (film 12 years a slave), elle fut nommée, plus Belle Femme du monde, par le magazine américain People. L'année suivante, elle deviendra la première femme noire à être nommée Ambassadrice pour la marque Lancôme. Je vous invite à naviguer sur Google, téléchargez et imprimez son portrait. Transportez vous à travers Haïti et vous réaliserez que nos jeunes filles sont nombreuses à lui ressembler. Faites taire vos préjugés et vous aurez un regard plus clair sur la peau noire.

Aly Acacia
Auteur
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".