Jacques-Edouard Alexis s'en prend à Laurent Lamothe

Publié le 2014-07-11 | Le Nouvelliste

L’ex-Premier ministre Jacques-Edouard Alexis descend en flamme l’administration Martelly et appelle à la mise en place d’un front commun contre le Premier ministre Laurent Lamothe dont l’ascension à la présidence serait « une tragédie pour le pays ». « Tout le monde le voit. Aujourd’hui, nous avons au pouvoir des gens qui ne connaissent pas leurs missions. Beaucoup sont des racketteurs, des voleurs », a balancé Jacques-Edouard Alexis au correspondant de Radio Ibo, pendant son passage aux Gonaïves, ce jeudi 10 juillet 2014. Continuité au pouvoir avec Laurent Lamothe serait une folie, a-t-il dit, appelant à la mise en place d’un « front commun pour éviter cette tragédie à notre pays ». « C’est un devoir sacro-saint pour que les groupes politiques fassent un rassemblement, pas autour d’une personne mais d’idées pour que ce pays ait un projet national », a indiqué Jacques-Edouard Alexis, affirmant que le projet Tèt Kale est « un projet antinational ». Les entreprises nationales ferment, des firmes de construction dans les TPTC renvoient leur personnel. Ce n’est pas le souci du gouvernement actuel d’aider les firmes nationales à évoluer, a expliqué Jacques-Edoaurd Alexis, candidat malheureux à la dernière présidentielle, saqué pour faire place à Jude Célestin. Jacques-Edouard Alexis, universitaire, a rejoint le parti Fanmi lavalas où il partage son expérience politique. La contre-attaque de Brunache « Je suis choqué que l’ex-Premier ministre Jacques-Edouard Alexis ait fait des déclarations aussi fantaisistes », a commenté Me Michel Brunache, porte-parole du Premier ministre Laurent Salvador Lamothe. « La population l’avait mis dehors lors des émeutes de la faim de 2008 », a souligné Me Brunache. « Les résultats catastrophiques obtenus lors des élections de 2010 » l’ont mis hors jeu, a expliqué le porte-parole de Laurent S.Lamothe. « Même si tout n’est pas rose, la population est témoin des progrès réalisés à tous les niveaux par l’équipe au pouvoir », a rétorqué Me Michel Brunache.
Ses derniers articles

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".