Études/ Représentations diplomatiques

Promouvoir des échanges culturels au sein de la diplomatie haïtienne

En vue de promouvoir des échanges culturels au sein de la diplomatie haïtienne, Dominique Domerçant a séjourné du 20 au 30 juillet 2013, dans plusieurs grandes villes des États-Unis et d'Europe. Il s'agissait de New York, Boston, Miami, Orlando, Paris et Bruxelles. Cette visite s'inscrivait dans le cadre d'une étude sur l'aménagement culturel des ambassades et consulats d'Haïti à l'étranger. Un pas important franchi pour la formulation d'un programme de « diplomatie culturelle pour Haïti».

Publié le 2013-08-14 | Le Nouvelliste

Culture -

«Comment promouvoir le patrimoine culturel et des artistes haïtiens évoluant en Haïti et dans la diaspora à travers l'espace des ambassades et consulats d'Haïti à l'étranger ? Comment renforcer les ressources et le patrimoine des missions diplomatiques d'Haïti ? Comment replacer Haïti sur la carte culturelle mondiale ? Voilà les questions soulevées par Dominique Domerçant dans le cadre de cette étude, qui fait suite à sa participation au programme de formation en diplomatie d'affaires, initié par l'Organisation des États américains (OEA) et le gouvernement d'Haïti depuis 2012. Détenteur d'un diplôme en gestion de collection de la Smithsonian, M. Domerçant a aussi profité pour relever les points forts et les faiblesses à l'intérieur de nos représentations diplomatiques tels que l'agenda culturel, l'expertise culturelle du personnel, le fonctionnement des bibliothèques et la gestion des collections d'oeuvres dans les missions diplomatiques. Ce travail se donne pour objectif d'établir également l'inventaire des ressources disponibles et nécessaires, tout en mettant l'accent sur la vision des responsables en poste et des enjeux géoculturels de chaque ambassade et consulat. Plusieurs responsables de missions et d'autres hauts cadres chargés de dossiers culturels, notamment Denis Régis, Myriam Alexis, Charles Antoine Forbin, Marjorie Alexandre Brunache, Vanessa Matignon, Frisnel Azor, Anne Louise Mésadieu, Vilbert Belizaire, Laurent Prosper, Josué Pierre-Louis, Monesty Junior Fanfil, Michel Belneau, Smith Glaude, Felio Junior Joseph, Harry R. Baptiste ont profité de cette occasion pour discuter sur les réalisations, bilans, défis et perspectives au niveau de la promotion et des échanges culturels de leur mission respective. M. Domerçant souhaite que les résultats de ces travaux, particulièrement les recommandations soient pris en compte tant par les autorités que par les opérateurs culturels. Il a du même coup adressé ses remerciements au chancelier haïtien Pierre-Richard Casimir et à son chef de cabinet, Jean-Claude Barthélemy, ainsi qu'au directeur général du ministère des Affaires étrangères, Fortuné Dorléan, pour leur accompagnement dans le cadre de ce travail. Cette mission sur l'aménagement culturel a permis à ce cadre de la chancellerie de constater la carence d'évènements culturels au sein des missions diplomatiques dépourvues de budget pour la culture, hormis l'ambassade d'Haïti à Paris qui dispose de quelques miettes. «Le 1er janvier, le 18 mai et le 18 novembre, sont les trois dates les plus commémorées au sein des missions diplomatiques, pourtant souvent sollicitées par des artistes et organisations culturelles dans la communauté haïtienne», révèle Dominique Domerçant, auteur de cette première étude sur l'aménagement culturel des missions diplomatiques. Mise à part la nécessité d'établir une feuille de route culturelle pour les missions et les moyens économiques à injecter pour implémenter un programme de promotion de l'art et de la culture haïtienne sur la scène internationale, les artistes, les opérateurs culturels et le ministère de la culture d'Haïti devront aussi jouer leur partition en vue de mieux organiser le secteur, plaide l'ancien chargé aux affaires culturelles de l'Ecole nationale des Arts (ENARTS). Il croit que la disponibilité de l'espace des missions ne suffit pas pour promouvoir les biens, les produits et services culturels. Il faut bien un plan d'action et des moyens, certes, mais surtout une volonté politique réelle pour faire de la culture un vecteur de développement pour Haïti.

Amos Cincir mcincir@lenouvelliste.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".