Vers une nouvelle solution importée, BINUH ou autre, hélas !

Editorial - A quelques jours de la fin du mandat  des Nations Unies en Haïti, exercé à travers le fameux Bureau intégré des Nations Unies en Haïti (BINUH), on ne sait pas ce que Haïti souhaite, espère ou attend de cette mission onusienne. Le gouvernement penche-t-il pour un renouvellement tel quel du BINUH ? Préfère-t-il la fin de la mission ? Une redéfinition du mandat ? Une mission avec d’autres moyens pour l’aider à faire face aux problèmes du pays ? On n’en sait rien. Comme souvent, à la dernière minute, Haïti adoptera la position des concepteurs et supporteurs du BINUH. Il faut dire que la...

De Sison à Merten, consolidation ou réparation?

Editorial - Les États-Unis d’Amérique, pour des raisons de politique interne, ne sont pas en mesure de désigner un nouvel ambassadeur en Haïti. Les Républicains du Sénat américain bloquent des nominations du président Biden. Michele J. Sison ayant bénéficié d’une promotion, passée à travers les mailles du contrôle sénatorial, laisse Haïti. La diplomate de carrière va occuper de plus hautes fonctions. Kenneth Merten qui n’était plus ambassadeur vient dépanner le Département d’État sur un terrain qu’il connait bien. Depuis 2009, à un titre ou à un autre, ce diplomate de carrière s’occupe du dossier Haïti. Le malheur des uns faisant le bonheur...

Ariel Henry va-t-il violer son propre accord?

Editorial - Les Haïtiens ont le chic de ne pas pouvoir s’entendre. De ne pas trouver d’accord. Quand cela arrive enfin, les signataires sont souvent les premiers qui cherchent à ne pas respecter leurs engagements. L’accord du 11 septembre, dit de la primature, qui lie le premier ministre Ariel Henry à des acteurs de la société civile et de la classe politique, seul accord signé et publié dans le journal officiel Le Moniteur, dispose dans sa section V qui traite du Conseil électoral provisoire et des élections plus, précisément dans l’article 14: “Environ une semaine après l’installation du nouveau cabinet ministériel, il est...

Entre les États-Unis et Haïti seule compte la question migratoire

Editorial - ll y a au moins trois camps aux USA sur le dossier Haïti.  D’un côté, les progressistes du Sénat, de la Chambre des représentants et de la société civile américaine qui, comme Daniel Foote, estiment que la politique menée par l’administration Biden dans la continuité de celle du président Donald Trump ne conduit pas Haïti dans la bonne direction. Ils pressent pour un changement de cap et dans cette édition il y a un article qui relate l’appel des sénateurs démocrates à leur président.  D’un autre côté, il existe des partisans de la realpolitik qui sont pour la continuation de l’accompagnement d’Haïti vers...

Haïti et les Etats-Unis, qui aura le dernier mot ?

Editorial - La politique haïtienne dans ce qu’elle a de plus haitienne a rarement fait autant l’actualité aux États-Unis d’Amérique depuis le 7 juillet dernier, jour de l’assassinat du président Jovenel Moïse en son domicile. Pendant des semaines après l’exécution du président, on a recherché aux États-Unis les commanditaires, financiers et planificateurs du crime. Trois mois plus tard, alors que des pistes semblaient exister, on ne sait toujours pas ce qu’il en est des entreprises domiciliées en Floride dont les noms avaient été cités dans l’affaire. Les autorités américaines n’ont officiellement procédé à aucune arrestation. Le dossier Jovenel Moïse est pour le...