Yo vann nou nan zobop

Editorial - Alors que les réunions internationales se multiplient ces derniers jours: G20, Sommet de la Francophonie, consultation avec les pays de la Caricom, avant un éventuel retour du dossier Haïti devant le Conseil de sécurité des Nations Unies, les Haïtiens en République dominicaine se font courir après comme des monstres, attraper comme des bêtes et expédier en Haïti comme d’encombrants colis. Les images sont terribles. Et la politique officielle de notre principal voisin est affichée : dehors les Haïtiens. Ceux en situation irrégulière mais aussi tous les autres si on les attrape. Ce n’est pas la première fois que la République...

Plus de pouvoirs et plus de problèmes pour Ariel Henry

Editorial - Le premier Ariel Henry renforce ses pouvoirs. Il est aujourd’hui premier ministre sans président et ministre de l’Intérieur. A la Justice et à la Sécurité publique, il a nommé un ministre par intérim. PMAH pourra bientôt tenir des réunions du Conseil supérieur de la Police nationale tout seul. En seul chef. Ce renforcement du pouvoir d’Henry coïncide avec des défaites pour la PNH et ses blindés, une recrudescence des kidnappings et des massacres un peu partout à travers le pays. Les gens meurent de mort violente pour un rien. Que pourra le premier ministre pour contrecarrer les plans macabres des...

Tourner en rond autour d’une crise à cause de l’attraction du désastre

Editorial - Le gouvernement haïtien tourne en rond autour des problèmes du pays. Après avoir demandé des sanctions contre ceux qui empêchent la démocratisation du pays, sèment ou alimentent les troubles, le premier ministre Ariel Henry ne sait quoi faire de ceux qui sont indexés. Le gouvernement haïtien ne sait pas non plus quoi faire avec sa demande d’envoi d’une force spécialisée armée. La résolution en discussion devant le Conseil de sécurité des Nations Unies a du plomb dans l’aile et les responsables haïtiens se taisent. Au Canada aussi les dirigeants tournent en rond autour de la crise haïtienne et des solutions...

La Coupe du monde arrive, le football national se meurt 

Editorial - Haïti n'est pas qualifié pour le Mondial de football. Cela n'empêche. Pendant un mois, à partir du 20 novembre 2022, chacun s'apprête à vivre au rythme de la compétition planétaire.  Vu l'horaire des matchs 5h - 8h - 11h du matin et 2h de l'après-midi, le pays va connaître un vrai mois au ralenti.  Nous avons chacun nos équipes favorites, nos joueurs-idoles et sommes disponibles pour tomber en amour avec un outsider. Aucun amant du ballon rond ne compte rater un match de la série de 62 qui mettra face à face les 32 meilleures équipes au monde.  Loin des...

Haïti a peut-être de mauvais amis, mais il n'en a pas d'autres 

Editorial - Ce lundi, la tentative sectorielle de réouverture des classes qui s'annonçait n'a pas eu lieu. Certaines écoles loin des grandes villes ont continué ou ont commencé les cours, mais le gros des élèves sont restés à la maison.  Les conditions ne sont pas remplies. Les carburants sont toujours rares et chers et cela pèse sur toute la vie dans chaque cité. L'insécurité est intacte. La libre circulation des biens et des personnes est impossible. Le pays n'a pas encore la tête à l'école.  Nous brûlons encore des jours sans construire l'avenir et nous nous préparons encore plus à nous jeter...