Chez Biden et chez Abinader, Haïti fait l’actualité

Editorial - A son retour d’exil en 1994, le président Jean Bertrand Aristide a fait ériger un monument dont les restes occupent encore le milieu de la chaussée sur la route de Tabarre, en face du local de la Fondation Aristide. Ce bateau stylisé en béton avait deux buts: protéger un puit colonial auquel tenait les habitants de la zone (ils disaient à l’époque mieux vaut le point d’eau que la route asphaltée) et rendre hommage aux Diplomates de la mer -- les milliers de réfugiés qui avaient péri en mer ou qui avaient été parqués à Guantanamo avant de revenir en...

Échec américain, naufrage haïtien

Editorial - La lettre de démission de l’envoyé spécial américain pour Haïti, Daniel Foote, deux mois exactement après sa nomination, signe une défaite personnelle pour l’ambassadeur Foote -- qui n’a pas pu imposer ses vues à son administration --, mais souligne aussi l’échec de toutes les politiques américaines en Haïti depuis des années. Un diplomate de carrière ne fait pas de telles accusations dans une lettre officielle sans prendre toute la mesure des conséquences pour lui-même et pour ceux qui l'avaient nommé. Foote a mis à nu le jeu américain en Haïti. L’administration Biden a un important exercice de « damage control » à mettre en place après...

Bataille pour le pouvoir en Haïti, la diaspora doit se prendre en main

Editorial - Mardi soir, le premier ministre Ariel Henry a obtenu la publication dans le journal officiel Le Moniteur de l’Accord dit de la Primature. Selon le texte, Henry restera en poste jusqu’en 2023 avant de transmettre le pouvoir à un président élu. Ce mercredi, le secrétaire général de la présidence, Lyonel Valbrun, qui a adressé une série de lettres au premier ministre, au ministre de la Culture et de la Communication et au directeur général des Presses nationales pour dénoncer la publication de l’accord dans Le Moniteur. A la tête de l’État haïtien, les plus hautes autorités ignorent la principale crise...

Crise migratoire : nos politiques doivent se mettre au service des Haïtiens

Editorial - Des photos cruelles. Une situation qui l’est encore plus.  Des gardes à cheval. Des fouets. Des Haïtiens cernés comme du bétail. Une course vers l’espoir. Un abandon total. Entre une rivière et une clôture. Sous un pont. Une détresse infinie. Depuis trois jours, sur fond d’images qui rappellent l’esclavage, l’Amérique perd son humanité et la diplomatie haïtienne son utilité. A la frontière du Texas, des milliers de nos compatriotes sont livrés à eux-mêmes. De rares agents consulaires pour les aider. Pas d’avocat délégué par l’État haïtien. Pas une déclaration forte du premier ministre Ariel Henry.  Rien. Ou si peu. Tout...

Les États-Unis vont devoir faire plus en Haïti

Editorial - Les États-Unis d’Amérique est le pays le plus impliqué en Haïti et celui qui aide le plus, directement et indirectement, Haïti. La quantité et la qualité des Haïtiens qui vivent dans ce pays lui donne une place encore plus importante sur notre échiquier. Les relations commerciales Haïti-USA et les transferts sans contrepartie de la diaspora sont indispensables au pays. Plus que les autres nations ou institutions au monde, les USA interviennent et pèsent sur les affaires haïtiennes. Ces dernières années, bien avant la présidence Trump et le repli américain sur ses affaires intérieures et la redéfinition de ses intérêts, la pression...