Confessions d’un homosexuel du siècle

Culture -

Nous sommes dans la première moitié du XXe siècle. Diogène Caseron est beau, se tient bien, parle plusieurs langues: l’anglais, le français, l’allemand. Il est né à Jacmel, d’une famille riche. Sa mère, pour échapper à la jalousie, aux calomnies et à l’hypocrisie qui règnent dans la ville, convainc son époux d’aller habiter L’Oubli-Ville qui servait auparavant au couple de lieu de villégiature. Il a donc grandi dans ce lieu qui se veut isolé et sans mémoire avant d’être inscrit comme sémin...

Vers la 6e Nuit blanche de Port-au-Prince

Culture -

La Nuit blanche de Port-au-Prince, lancée par Giscard Bouchotte, est venue avec des rêves plein la tête. D’ailleurs, le thème de l’événement s'intitule : « Futurs désirables ».  Elle propose des rêves susceptibles de porter les revendications populaires permettant, dans une large mesure, de construire le futur auquel nous aspirons. Des rêves, nous en avons dans ce pays où la nuit s’installe en plein jour. Nous nécessitons tous des lendemains meilleurs pour donner sens à notre imag...

Azor, un tambourineur hors pair

Culture -

Azor s’est servi de son acquis culturel pour gagner sa croûte et, du coup, a été un phare pour toute une génération. Puisque son style et son répertoire sont les héritiers en ligne directe de cette culture vaudou, on peut comprendre l’engouement de ses fans pour son style de musique.

Azor est un tambourineur hors pair qui maîtrise parfaitement les rythmes et les rites du folklore haïtien. Entendons par folklore la nomenclature complète des rythmes et rituels du vaud...

Le festival 4 chemins proclame : « Tous les hommes sont fous »

Culture -

« Le mode est fou, le monde est beau. Une symphonie toujours nouveau », chante le crooner espagnol Julio Iglesias. Il ne croit pas si bien dire à l’heure où la planète s’enlise dans des conflits immodérés qui occasionnent des milliers et des milliers de morts. Ceux qui ont perdu leurs êtres chers sont devenus des tombeaux ambulants. Ils portent la mémoire des disparus comme des urnes remplies de leurs cendres.

L’Haïtien vit aujourd’hui dans un environnement troublan...

Le festival Quatre chemins, un exemple de la créativité artistique haïtienne 

Culture -

« La Suisse croit en la culture comme le pilier des droits humains à l’instar de tous les autres et un facteur de développement économique et durable. La culture n’est donc pas un luxe et son accessibilité est un élément clé dans l’épanouissement humain. La Suisse valorise en Haïti la culture et l’art en tant que connecteur et médiatrice de la cohésion sociale et comme vecteur de développement partagé », a déclaré au Centre d’art l’ambassadeur de Suisse, le Dr ...

À propos de l’histoire d’Haïti, saviez-vous que… de Jean Ledan fils, un quart de siècle au Nouvelliste

Culture -

Vous respirez les faits, les évènements quand vous lisez À propos de l’histoire d’Haïti, saviez-vous que… de Jean Ledan fils. Cette série tient à son compteur au journal Le Nouvelliste un quart de siècle. Débutée dans une période troublée, l’embargo économique sur Haïti en novembre 1994, la chronique hebdomadaire de l’historien nourrit les lecteurs de tous les horizons des morceaux de la mémoire de notre peuple.

Pour toucher le lecteur, l’historien publie, dans sa chronique e...

La 16e édition du Festival Quatre chemins officiellement lancée

Culture -

De quoi devenir fou ? De quoi devenir tous fous ?

« Malad mantal pa joujou lakomedi, maladi mantal se yon dram…On veut parler de la plus pure folie. De la plus grande folie de notre peuple : sa force de vivre envers et contre tous ! Cette année, le festival  décide de s’intéresser à ce gros problème qui touche réellement toutes les couches de la société », a fait savoir, devant un parterre de journalistes, le directeur artistique du Festival Quatre ch...

Jalousie pathologique, folie, humour et dérision dans une salle comble à l'IFH

Culture -

Retraçant les péripéties et les calvaires d'un homme, de prime abord amoureux comme dans un conte de fées, L'Enfer jette son dévolu sur de multiples maux sociaux et psychiques des êtres humains.

Paul, époux et père d'un petit garçon, est atteint d'une grave maladie. Il dort mal et surveille Nelly, sa femme, à tout bout de champ. Il n’aime pas la voir discuter avec les clients de son hôtel encore avec le garagiste. Le fait par elle de porter des petites marques d’attention ou...

« Quelque chose au nom de Jésus », une satire sociale

Culture -

En prélude à la 16e édition du Festival Quatre chemins, les mordus du 6e art ont savouré, le samedi 16 novembre 2019, à l’Institut français en Haïti (IFH), « Quelque chose au nom de Jésus ». Cette pièce de Mercure Rolaphton (qu’il met lui-même en scène) réunit six artistes. S’agit-il de la vie du personnage Jésus que ces comédiens racontent ?

C’est un portrait de notre société. Une satire sociale interrogeant les rapports difficiles qu’entretiennent toujours l’...

Dictionnaire de la musique haïtienne I

Culture -

Fortuné Lenord (Azor) 1965-2011 :  Thanatos est venu très tôt couper son cordon d’argent. 46 ans, c’est l’âge d’or de la jeunesse; on explose d’énergie, de rêves, d’imagination et de créativité. Cependant, l’histoire témoigne que les messagers des grands arts sont rappelés tôt par le Grand Architecte. Un internaute eut à écrire : « Mapou a alé men li te gentan fè chemen an, gen yon lòt ki deja la pour ramplase l. Bon vwayaj fwè Azò, nou dèyè! » À entendre cette réflexion, on pourrait penser q...

Pierre Clitandre signe ses romans à Jaden Sanba

Culture -

Dans le cadre de sa traditionnelle rencontre hebdomadaire, le club culturel Jaden Sanba, en partenariat avec C3 Éditions, a accueilli, le samedi 16 novembre 2019, le romancier Pierre Clitandre. L’écrivain en a profité pour signer ses deux  romans d’envergure : « Simbi Androgène » (2016), primé par la Fondation Rhum Barbancourt, et « Le récit du disparu » (2017). Si ces récits sont peu connus dans le milieu, l’histoire qu’ils relatent chacun est emprei...

Quelque chose au nom de Jésus au Festival Quatre Chemins

Culture -

Il est 5hrs30, déjà la cour de l’Institut Français d’Haïti est bondée de curieux venus assister au spectacle qui a alimenté pas mal de discussions pendant la semaine. Nombreux sont ceux qui s’impatientent de découvrir ce qui se cache derrière ce titre évocateur. Fatigué de rester cloîtrer à l’intérieur de leur maison depuis deux mois, le public reste toutefois à l’affût de ces rendez-vous, seul secteur encore vivant malgré les circonstances inadéquates. Jeune comédien et acteur, Mercu...

Domitila ou le théâtre dans la force de sa simplicité

Culture -

Plus on écoute le monologue de la comédienne, plus l'on comprend que la simplicité de la mise en scène de Rolando Etienne est un choix juste. Sans grands effets de lumières ou de scénographie sophistiquée, la vie de la pièce s'installe d'elle-même. Elle est puissante dans sa simplicité. Sans forcer, elle est captée. Le public la reconnaît et la partage dans un silence complice et pieux. Le théâtre a lieu dans toute sa beauté le mercredi 13 novembre à l'Institut français en Haïti.

« Ritournelle » de Ricot Altidor : un oscillement du cœur entre l’amour et la mort

Culture -

À l’image  des vicissitudes qui structurent le jeu de bascule de la vie, « Ritournelle » de Ricot Altidor est ce florilège dont l’énergie coule entre deux rives celles de l’amour et celle de la mort. « Ritournelle » se veut une constellation de  sentiments  s’agitant dans l’étonnement sous le coup du hasard,  dans  une   sorte  d’ivresse  amoureuse  et  de &...

Le KNVA du Sud-Est : Un voyage vers le monde d’Alada.

Culture -

“Ann Janbe Alada”, thème de  la conférence présentée le 31 octobre dernier par le Gwètò De du Sud-Est, Woodson Antoine,  au port touristique de Jacmel.

Cette conférence est une partie des activités réalisées par la ‘’Konferans Nasyonal Vodouyizan Ayisyen yo’’  (KNVA), pour commémorer la fête des  Gede à Jacmel  cette année.

Dans une atmosphère à la fois intellectuelle et folklorique, le Gwètò De de Jacmel a pris la main du public pour le gui...

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".