Forum des investissements

Martelly promet 500 000 emplois sur trois ans

Le président de la République, Michel Joseph Martelly , a annoncé la création de 500 000 emplois sur les trois prochaines années, à l'ouverture de la première journée du 2e forum des investissements en Haïti à l'hôtel Karibe Convention Center. « Je crois au futur d'Haïti... », a renchéri le président de la BID, Luis Alberto Moreno, alors que l'ex-président américain Bill Clinton a dit vouloir s'impliquer un peu plus dans les actions positives pour un lendemain meilleur.

Publié le 2011-11-29 | Le Nouvelliste

500 000 emplois. Secteurs indéterminés. Michel Martelly déterminé. Pour lui, c'est possible. A la face du monde entier et devant des centaines d'investisseurs étrangers et haïtiens, le chef de l'Etat se dit confiant. En trois ans seulement un demi-million de personnes quitteront le chômage, s'est-il engagé. « Les Haïtiens ne veulent plus de dons, ils ont besoin de travail », a lancé le président. Les secteurs pour la création de ces 500 000 emplois sont un peu flous. Routes, ports, aéroports, agriculture, textile...M. Martelly a même vu dans le carnaval un domaine créateur d'emplois. « Nous avons tout un agenda législatif qui sera sorti avant le 15 janvier, incluant tous les cadres légaux pour favoriser l'investissement », a renchéri le chef du gouvernement. Réforme au niveau du cadastre, de la douane, de la taxation, climat de sécurité, droit de propriété..., beaucoup de changements à apporter, a précisé Garry Conille. Selon lui, les 500 000 emplois annoncés par le chef de l'Etat seront créés dans tous les domaines et dans les différents ministères. Pour le ministre du Commerce et de l'Industrie, les investisseurs souhaitent la résolution de deux grandes difficultés en particulier. Il s'agit de la question foncière et des taxes au niveau de la douane, a souligné Wilson Laleau. Cela implique tout le gouvernement, a-t-il dit, et des mesures seront prises en ce sens. Le ministère qu'il dirige, de concert avec celui des Affaires étrangères, travaille pour le renforcement du CFI. « Nous allons soumettre un projet au gouvernement, qui permettra dans un bref délai la création d'une entreprise en 10 jours ... », a-t-il annoncé, tout en soulignant qu'il va collaborer en ce sens avec le Parlement. Un guichet unique au CFI. Voilà ce que souhaite le président Martelly pour favoriser les investissements. « On fera ce qu'on devra faire pour favoriser les investissements en Haïti. Nous prendrons en main le projet pour faciliter son application... », a-t-il donné comme garantie au ministre Laleau. A Conille de souligner que toutes ces décisions seront prises en consultation avec le secteur privé des affaires. Pour M. Martelly, la participation des investisseurs étrangers à ce 2e forum montre leur intérêt pour le pays. « Nous vous invitons à faire des affaires en Haïti, à tirer des avantages tout en rendant Haïti prospère », a-t-il déclaré. En plus de la reconstruction, le chef de l'Etat dit vouloir la rénovation du pays. Pour l'ancien président américain, coprésident du Conseil consultatif présidentiel pour le Développement économique et l'Investissement, ce forum des investissements en Haïti montre l'importance des financements du secteur privé dans le pays et prouve au monde que le pays est de nouveau ouvert aux affaires. «Je suis fier que la Fondation Clinton travaille en partenariat avec la Banque interaméricaine de développement (BID) et le gouvernement haïtien pour créer de nouvelles opportunités commerciales pour les Haïtiens et les investisseurs étrangers, pour aider le pays à mieux se reconstruire », a soutenu Bill Clinton. «Un des plus grands défis d'Haïti reste de stimuler la croissance économique et créer des emplois», a déclaré le président de la BID, Luis Alberto Moreno. Selon lui, l'investissement privé est déterminant pour y arriver. Le chancelier haïtien a plaidé pour une diplomatie des affaires. « Diplomatie des affaires, comme j'appelle cette nouvelle initiative, car elle favorise la croissance et l'emploi, conduit inévitablement à des politiques d'inclusion, car elle prend en compte les besoins urgents des populations pauvres et s'engage à améliorer leur accès aux services sociaux de base, comme l'éducation, l'électricité, la santé, l'eau potable, etc.», a soutenu Laurent Lamothe dans son discours. « Nous ferons tout le nécessaire pour avoir une force de police hautement professionnelle, capable d'assurer la sécurité et la paix sur tout le territoire national », a-t-il promis, tout en soulignant que le pays a une main-d'oeuvre très jeune et qualifiée. Pour la première journée de ce forum de deux jours, il y a eu des ateliers sur le textile en Haïti qui présente des avantages comparatifs, le tourisme, l'agro-industrie et l'infrastructure. Pour ce mercredi, il y aura un panel sur l'emploi durable et l'innovation. Le président Martelly a appellé à la collaboration et à la contribution de tous les secteurs de la vie nationale en vue d'améliorer les conditions de vie des Haïtiens."Le signal vers le développement durable est lancé...Il faut continuer à vendre les belles images d'Haïti", a éclaté le chef de l'Etat, qui se décerne un satisfecit de ce 2e forum.
Robenson Geffrard rgeffrard@lenouvelliste.com Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".