Exposition

Nus à coeur nu : l'atelier de Ralph Allen et une invitée

Publié le 2011-11-15 | Le Nouvelliste

National -

A Festival Arts Gallery, Pétion-Ville Le 17 novembre, le nu sera à l'honneur sur le thème « Nus à coeur nu » au Festival Arts Gallery à Petion-Ville (ancien local du Regency.) L'atelier de Ralph Allen - avec cinq peintres, dont l'artiste lui-même et une invitée, Malou Cadet, une ancienne étudiante de TIGA, occupera le devant de la scène. Du chuchotement du vagin aux nus, le concept sexe de la femme a marqué le premier quart du siècle présent en Haïti. Cette exposition : « Nus à coeur nu » vient consacrer le corps de la femme. Pour Ralph Allen, le corps lui sert de langage, plus que le corps le traque, comme un vice. D'ailleurs, il nous l'a confié: « J'aime peindre la nature humaine ; mon obsession, c'est l'humain et ses émotions. » « Pour moi, a-t-il ajouté, les émotions sont un moyen, non pas une fin. » De plus, il ne peint pas le corps de la femme pour satisfaire les phantasmes de quelques obsédés ; certains lui reprochent même d'ignorer le corps de l'homme dans ses toiles. Ce qu'il dément, étant donné que la nature humaine, pour lui, est plurielle. Sa peinture valorise aussi les gestes. Ce qu'il entend privilégier, ce sont les gestes significatifs qui distinguent un homme, une femme, voire un enfant. Avec, parfois, sa caméra à la rescousse, il saisit un geste, une attitude, et, par tous les moyens ou techniques de son art, cherche à le rendre dans un tableau. Cette rencontre en dit beaucoup plus que des paroles. Les gestes qui l'obsèdent, il tente de les traduire dans ses toiles en un réalisme outrancier. Questionné sur le fait qu'il soit animé, pour ce show, d'un esprit d'école, Ralph Allen nous a laissé entendre que non ; il n'a pas de préoccupation d'école. Ma peinture, nous explique-t-il, est plurielle. C'est, pour utiliser un mot d'Alix Damour, « un surplus réaliste », un réalisme pluriel. En outre, la peinture d'Allen explore un autre champ : c'est la créolité, chère à un Edouard Glissant. Sur ce point, il nous a confié qu'il se sent plus prêt de Glissant -comme nous l'avons dit, que d'Aimé Césaire. Il traduit un certain métissage dans sa peinture. L'exposition réunit autour de Ralph Allen quatre autres artistes de son atelier : Annick Duvivier, Katie Castera, Vanessa Craan et Philippe Attié. Avec une invitée : Malou Cadet, une ancienne de Soleil Brulée de Ti GA. Celle-ci présentera, au cours de l'exposition, des maternités: une autre dimension de la femme. L'exposition durera du 17 au 28 novembre à Festival Arts Gallery.

Wébert Lahens Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".