Azor n'est plus

Azor n'est plus, De toutes les fêtes, Maître des airs, Chauffés à blanc Du plat des mains.

Jean  SAINT-VIL
le 23 juillet  2011
Par Jean SAINT-VIL le 23 juillet 2011
25 juil. 2011 | Lecture : 1 min.
Azor n'est plus, De toutes les fêtes, Maître des airs, Chauffés à blanc Du plat des mains. Azor n'est plus Qu'un souvenir Du petit écran, Dans ses échos Jusqu'au Japon. Azor n'est plus Qu'un chant du cygne, De la légende De l'Assotor, Tambour battant. Azor n'est plus, Qu'une rumeur De mort qu'on pleure A la baguette Des grands silences.
CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.