Pas de fleurs pour Azor

Azor ne veut pas de fleurs sur son cadavre, c'est du moins ce qui ressort de la décision de sa famille de donner la priorité à l'éducation de ses deux enfants.

Chenald Augustin 
caugustin@lenouvelliste.com
Par Chenald Augustin caugustin@lenouvelliste.com
21 juil. 2011 | Lecture : 4 min.
Azor ne veut pas de fleurs sur son cadavre, c'est du moins ce qui ressort de la décision de sa famille de donner la priorité à l'éducation de ses deux enfants. L'argent des fleurs servira à créer un fonds de soutien pour assurer les études de Viergine et de Sébastien Fortuné les deux enfants d'Azor, a appris Le Nouvelliste. L'épouse d'Azor, Macéna Augustine Fortuné, a ouvert ce jeudi, sur proposition de l'ancien ambassadeur d'Haïti au Japon Marcel Duret, ami et promoteur d'Azor, deux comptes d'épargne à la Sogebank. « Les deux comptes, l'un
CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.