Azor, un grand maître initié pour l'éternité

Azor, un mapou de la musique rasin, est tombé le jour de la fête patronale de Mont-Carmel qui draine des milliers de pèlerins à Saut-d'Eau. Cette ville qu'il porte au coeur et dans ses chansons, il lui a donné son dernier spectacle avant de faire ses adieux.

Claude Bernard Sérant
serantclaudebernard@yahoo.fr
Par Claude Bernard Sérant serantclaudebernard@yahoo.fr
21 juil. 2011 | Lecture : 4 min.
Le virtuose percussionniste haïtien Lenord Fortuné, connu sous le nom de Azor, est mort à l'âge de 46 ans à l'hôpital Bernard Mevs à Port-au-Prince dans la soirée du samedi 16 juillet. Vieux routier des fêtes patronales en Haïti, il était venu comme tous les ans à Saut-d'Eau performer à la fête de Vierge Miracle avec Rasin Mapou, un groupe musical qui élève aux nues la religion populaire haïtienne, le vaudou. Pris d'un malaise dans la ville d'eau qui ne dispose pas d'une importante infrastructure sanitaire pour l'accueillir, les amis d'Az
CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.