ARTISTE MUSICIEN / FUNERAILLES

Eval Manigat s\'en va dans l\'indifférence

Né en 1939, le bassiste, vibraphoniste, chef d\'orchestre, compositeur, arrangeur, Eval Manigat est mort le mardi 12 août 2008 à l\'hôpital Saint-Nicolas de la ville de Saint-Marc, à l\'age de 69 ans. Des funérailles «officielles» ont été accordées à Eval Manigat à Saint-Marc, comme l\'artiste le souhaitait avant à sa mort. Grâce à l\'intervention du maire principal de Saint-Marc, M. Baunars Charles, qui nous confirme avoir été contacté par les membres de la famille de l\'artiste moins de 24 heures avant la cérémonie.

Publié le 2008-08-28 | lenouvelliste.com

Ce samedi 23 août 2008, les funérailles d\'Eval Manigat ont été chantées à l\'autel situé au milieu de la place Philippe Guerrier à Saint-Marc. L\'exposition a débuté aux environs de 1heure dans l\'aprés midi. En présence de quelques parents et amis du défunt, dont le nombre ne dépassait pas une centaine de personnes, malgré la présence des jeunes musiciens de l\'école « l\'académie de musique d\'Eval Manigat » de Saint-Marc. Le premier citoyen de la ville de Saint-Marc ainsi profité de l\'occasion pour rendre un hommage à l\'artiste au cours de son intervention. Selon Baunars Charles « Il est important pour chaque individu de prendre en main les responsabilités de son destin, de contribuer à l\'amélioration du bien-être collectif au cours de son vivant. Au delà de la mort tout est fini ! ». Selon Renald Méroné qui assistait aux funérailles de son frère défunt: « Eval Manigat fera ses débuts avec «l\'Ensemble Dragon » son premier groupe musical formé à Pivert tout près du lycée Sténio Vincent (Saint-Marc), groupe de tendance Compas Direct utilisant l\'accordéon. A l\'invitation de Gérard Colin, Eval Manigat participera au groupe « Ensemble Palace » de Saint-Marc. Peu de temps après, il sera admis dans les rang de l\'orchestre Tropicana. Avec Webert Sicot il entra à Port-au-Prince pour jouer dans «Ensemble Webert Sicot » pour voyager par la suite à la Martinique et à la Guadeloupe. Eval Manigat, peu de temps après, va habiter à la Martinique puis à Saint-Martin. De là étant il va jouer régulièrement à « Isle Hôtel » dans un nouveau groupe dirigé par le mæstro hollandais dénommé Yann Master. Il traversera au Canada pour créer son avant-dernier groupe portant le nom de « Buzz », qui ne durera pas longtemps. Encore une fois, Renald Méroné était dans l\'impossibilité de fournir des dates ! En 1974 Eval Manigat débarque à Montréal (Canada). Quelques temps plus tard, il va créer le groupe « Tchaka » avec lequel, pendant près de trente ans il va décrocher plusieurs médailles et trophées, notamment Lauréat 2008 du Prix MMM / Boubacar Diabaté (Musiques Multi Montréal). Il a représenté Haïti en Italie, au Japon, en Grèce, en Australie, etc. Le musicien Eval Manigat a marqué plusieurs générations de la musique haïtienne. Il a également passé plus de trente ans au service de la musique du monde au Québec. Surnommé le maestro par nombre de ses pairs, l\'artiste s\'était aussi consacré à la formation musicale des jeunes de Saint-Marc, une de ses dernières actions philanthropiques deux ans avant son départ pour l\'éternité. Eval Manigat laisse deux enfants: Ingrid Manigat et Windy. Et une école de musique à la ville de Saint-Marc qui porte son nom !
Dominique Domerçant dominique@domercant.com
Auteur


Réagir à cet article