Disparition

Katherine Dunham s\'en est allée

La chorégraphe de talent, Katherine Dunham, a rendu l\'âme, le dimanche 21 mai 2006 à New York à l\'âge de 96 ans. Anthropologue, danseuse et auteur de chansons afro-américaines, elle a effectué beaucoup de recherches sur la culture haïtienne.

Publié le 2006-05-22 | Le Nouvelliste

Katherine Dunham est née à Joliet, Illinois le 24 juin 1909 (Chicago). Une des premiers américains africains à s\'inscrire à l\'Université de Chicago, elle y obtient une licence, une maîtrise et un doctorat en anthropologie. A travers son travail innovateur sur la danse brésilienne et sur celle des Caraïbes, elle a établi l\'anthropologie de la danse comme une nouvelle discipline universitaire. Après une formation d\'anthropologie, elle étudie la danse contemporaine qu\'elle pratique en mettant au point sa propre technique connue sous le nom de technique Dunham. En 1931, elle a créé la Katherine Dunham Company, qui était à l\'époque la première compagnie afro-américaine de danse contemporaine. Au cours de ses tournées, cette compagnie a présenté plus d\'une centaine de ses oeuvres originales et a reçu les éloges des critiques. Elle était l\'un des professeurs du célèbre danseur et chorégrape afro-américain Alvin Ailey. Sa brillante carrière dans le théâtre américain et européen débute en 1934 . Elle jouait les rôles principaux dans des opéras et aux cabarets. Elle apparaissait dans les films \"Stormy Weather\" et \"Cabin in the Sky\" qu\'elle chorégraphie avec George Balanchine. En 1967, elle rejoignait la faculté de l\'Université de Southern Illinois à Edwardsville, où elle participait à la création d\'un centre de formation pour les arts de la scène et à la mise sur pied d\'un programme d\'anthropologie de la danse. En 1969, humaniste, Katherine Dunham a créé un programme d\'éducation artistique pour la communauté de l\'Est Saint-Louis. Il s\'agit de la seule organisation artistique et multidisciplinaire dans la région consacrée à l\'étude, à l\'appréciation et à la célébration des diverses cultures. Ce projet était motivé par son grand souci de l\'égalité raciale. La liste des honneurs qu\'elle avait reçus comprend 10 doctorats honoris causa, la Médaille présidentielle des Arts, les Honneurs du Centre Kennedy, la Légion d\'honneur française, la Croix du Sud du Brésil, la Grande Croix de Haïti. Elle a été nommée Lauréate de l\'Académie Lincoln et a reçu deux prix en reconnaissance des activités de toute sa vie : le NAACP Lifetime Achievement Award, et le Urban Leagues\' Lifetime Achievement Award. Hommage lui a été rendu dans le livre, \"I Have A Dream\".(J\'ai un rève). Katherine Dunham raconte ses expériences culturelles et théâtrales dans 8 livres, dans de nombreux articles et à travers plusieurs nouvelles dont elle est l\'auteur. Katherine Dunham a réalisé des études sur la culture haïtienne. Durant la période du coup d\'Etat militaire, entre 1991 et 1994, elle avait observé une grève de la faim de 47 jours pour protester contre la politique américaine de rapatriement des boat people haïtiens\". Cette anthropologue afro-américaine avait acheté l\'habitation Leclerc, laquelle appartenait à la fin du 18ème siècle à Pauline Bonaparte, soeur de Napoléon, et Charles Leclerc, émissaire de l\'empereur français. Le terrain est devenu propriété de Katherine Dunham depuis plus de 60 ans. En 1995, elle avait réussi à faire reconnaître cette propriété comme le seul jardin botanique en Haïti. L\'ancienne Habitation Leclerc, réserve naturelle située en banlieue sud de Port-au-Prince, est devenue le repère des \"gangs armés\", selon un article du New-York Times, paru la semaine dernière. \"Le terrain, est occupé par des gangs armés et des centaines de squatters qui ont ravagé ce qui était jadis une rare oasis\", précise le quotidien.
Auteur

Réagir à cet article

Nous avons remarqué que vous utilisez un bloqueur de publicité.

Notre contenu vous est présenté gratuitement à cause de nos annonceurs. Pour continuer à profiter de notre contenu, désactivez votre bloqueur de publicité.

C'est éteint maintenant Comment désactiver mon bloqueur de publicité?

How to disable your ad blocker for our site:

Adblock / Adblock Plus
  • Click on the AdBlock / AdBlock Plus icon on the top right of your browser.
  • Click “Don’t run on pages on this domain.” OR “Enabled on this site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
Firefox Tracking Prevention
  • If you are Private Browsing in Firefox, "Tracking Protection" may casue the adblock notice to show. It can be temporarily disabled by clicking the "shield" icon in the address bar.
  • Close this help box and click "It's off now".
Ghostery
  • Click the Ghostery icon on your browser.
  • In Ghostery versions < 6.0 click “Whitelist site.” in version 6.0 click “Trust site.”
  • Close this help box and click "It's off now".
uBlock / uBlock Origin
  • Click the uBlock / uBlock Origin icon on your browser.
  • Click the “power” button in the menu that appears to whitelist the current website
  • Close this help box and click "It's off now".