Calme apparent dans le Nord’Est après plusieurs jours de manifestations violentes contre Ariel Henry

Ouanaminthe a connu une journée apparemment calme ce jeudi 8 février après plusieurs jours de manifestation. Si l'administration publique, les écoles et les banques n'ont pas fonctionné, le petit commerce et le transport public en commun ont repris timidement.

Valéry FELIX fvalery751@gmail.com
Par Valéry FELIX fvalery751@gmail.com
08 févr. 2024 | Lecture : 3 min.

Après les violentes manifestations qui ont secoué des villes du département du Nord-Est et qui avaient occasionné la vandalisation et l'incendie de plusieurs institutions publiques à Ouanaminthe, dont l'ONA, la Croix-Rouge, la mairie... les activités ont repris timidement dans certaines zones alors que dans d'autres endroits sont toujours barricadés ce jeudi 8 février 2024.

Après avoir vécu sans pause, trois jours de manifestations, des mouveme

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.