Manifestation anti-Ariel Henry : pillages et incendies durant la semaine aux Gonaïves

Lors des mouvements de protestation contre le Premier ministre Ariel Henry, le mercredi 7 février 2024 aux Gonaïves, des membres de la population ont pillé un dépôt de provisions alimentaires et ont mis le feu dans trois bâtiments au bas de la ville dont l'un abritant le bureau départemental du ministère de la Planification et de la Coopération externe.

John-Becker Jean
Par John-Becker Jean
08 févr. 2024 | Lecture : 3 min.

Lors des mouvements de protestation contre le Premier ministre Ariel Henry, le mercredi 7 février 2024 aux Gonaïves, des membres de la population ont pillé un dépôt de provisions alimentaires et ont mis le feu dans trois bâtiments au bas de la ville dont l'un abritant le bureau départemental du ministère de la Planification et de la Coopération externe. Deux voitures ont aussi été incendiées. Les protestataires, furieux, disent que « seul le

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.