L’économie haïtienne, entre les causes et les conséquences de la fuite du capital humain

Le marché du travail haïtien connaît un dépeuplement sans précédent qui s'est aggravé avec le lancement du programme « Humanitarian Parole » de l’administration Biden, il y a environ un an et les voyages vers le Nicaragua pour entrer aux USA. Ce phénomène est tellement impactant qu'il n'a pas échappé à l'attention de la banque centrale qui, dans sa Note sur la politique monétaire publiée récemment pour le quatrième trimestre de l’exercice fiscal 2022-2023, a mis l’accent sur la fuite du capital humain dans le secteur bancaire et dans le textile en Haïti.

Esther Kimberly Bazile
Par Esther Kimberly Bazile
02 févr. 2024 | Lecture : 4 min.

Plus d’un an après le lancement de Humanitarian Parole par l’administration Biden les effets se font déjà sentir dans l’économie haïtienne avec le départ massif de cadres et d'ouvriers au niveau des institutions tant publiques que privées. D’après la dernière Note sur la politique monétaire publiée par la Banque de la République d’Haïti, le taux de perdition des cadres qualifiés s’est

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.