Sanctions, fourniture d’armes, appui au gouvernement Henry, services consulaires, les réponses de l’ambassade américaine en Haïti

L'ambassade des États-Unis en Haïti a accepté de répondre, samedi 24 septembre 2022, aux questions du Nouvelliste sur la conjoncture actuelle. Nous partageons avec vous les réponses aux interrogations du journal.

Publié le 2022-09-27 | lenouvelliste.com

Le Nouvelliste : Le Nouvelliste a relevé une déclaration dans le dernier communiqué de l’ambassade : « Les États-Unis condamnent fermement les actes de violence, de pillage et de destruction perpétrés récemment en Haïti et ceux qui ont provoqué ces événements à leurs propres fins ».    

Qui sont, selon l’ambassade, ceux qui « ont provoqué ces événements à leurs propres fins » ?   

Dans un article du Miami Herald qui cite Juan Gonzalez il est dit : « Les violentes manifestations qui ont plongé Haïti dans le chaos et l'anarchie sont "financées par des acteurs économiques qui risquent de perdre de l'argent". Là encore, de qui parle-t-on ? 

Ambassade américaine en Haïti : Les États-Unis demeurent profondément préoccupés par les acteurs qui cherchent à fomenter des troubles à leur propre profit, à partir des récentes manifestations, des actes de pillages, de vandalisme et de la violence. 

Le droit de réunion pacifique et la capacité de faire des pétitions pour obtenir réparation des griefs de la part du gouvernement est un droit fondamental. Nous soutenons tous les Haïtiens dans leur droit de manifester pacifiquement et dans le respect. 

 Nous n'avons pas d'autres déclarations pour le moment.  

Le Nouvelliste : Que compte faire les USA contre ces personnes qui financent les désordres en Haïti ?   

Ambassade américaine en Haïti : Les États-Unis utilisent une variété de moyens ; du visa aux sanctions financières, pour répondre aux actes de corruption et aux violations des droits de l'Homme.   

Le Nouvelliste : Le journal a appris que des restrictions sur les voyages aux USA ont été imposées à certaines personnes impliquées dans la politique en Haïti.  Confirmez-vous cette information ?   

Ambassade américaine en Haïti : Les États-Unis ont, dans le passé, reconnu l’implication d'anciens politiciens haïtiens dans la corruption et ont annoncé des sanctions à leur encontre, notamment des restrictions de visa. Lorsque les États-Unis imposent une sanction de visa pour corruption en vertu de la section 7031(c), celle-ci est rendue publique. Nous n'avons pas de nouvelles annonces de sanctions sur les visas à faire pour le moment. 

Le Nouvelliste : Le journal a appris que les USA ont mis des équipements à la disposition de la PNH et permis à Haïti d’acheter des armes aux USA.  Confirmez-vous ces informations ?  

Ambassade américaine en Haïti : Le renforcement des capacités d'application de la loi en Haïti demeure une priorité importante des États-Unis. Les États-Unis ont fourni un soutien à la Police Nationale d’Haïti (PNH), notamment en octroyant des véhicules, des fournitures d'urgence, des équipements de service et des équipements de protection individuelle (EPI). 

Le Nouvelliste : Le dernier communiqué de l’ambassade parle de 294 millions de dollars mis à la disposition d’Haïti.  Dans quels domaines ont été dépensés ces fonds et par qui ?   

Ambassade américaine en Haïti : Depuis décembre dernier, les partenaires et organisations internationaux ont mobilisé plus de 294 millions de dollars dans de nouveaux engagements en faveur d'Haïti. Les États-Unis ont généré des ressources grâce à une série de réunions de haut niveau avec des partenaires internationaux qui ont débuté en décembre 2021 et se poursuivent. 

Vous pouvez trouver de plus amples informations sur la dernière réunion avec les partenaires internationaux, qui a s’est tenu cet été au Suriname, à partir du lien suivant : https://www.state.gov/senior-state-department-leadership-participate-in-international-partners-ministerial-réunion-sur-haiti-organisée-par-le-gouvernement-du-suriname/   

 Notre soutien à Haïti est considérable et couvre de multiples secteurs, y compris l'aide humanitaire, au développement et à la sécurité.  

Le Nouvelliste : Le fonds de sécurité pour Haïti a-t-il déjà reçu une contribution directe des USA ?   

Ambassade américaine en Haïti : Le 23 septembre 2022, l'ambassadrice des États-Unis auprès des Nations Unies, Mme Linda Thomas-Greenfield, a annoncé une contribution de 3 millions de dollars des États-Unis au Fonds commun de l'ONU [UN Basket fund en anglais]. Ce programme conjoint pour la Police Nationale d'Haïti (PNH), est un fonds multi-donateurs géré par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), en coordination avec la PNH, le BINUH et d'autres parties prenantes. Le Fonds commun de l'ONU offre une opportunité à tous les partenaires de contribuer au rétablissement de la sécurité en Haïti. 

Le Nouvelliste : Les États-Unis encouragent-ils les autres pays à participer au fonds pour la sécurité en Haïti ?   

Ambassade américaine en Haïti : Nous encourageons vivement les partenaires internationaux à envisager de contribuer au fonds commun de sécurité des Nations Unies et/ou d'augmenter leur soutien en vue de lutter contre l'insécurité en Haïti. 

Le Nouvelliste : Existe-t-il des interrogations ou des craintes qui empêchent aux USA d’aider concrètement le gouvernement d’Ariel Henry?   

Ambassade américaine en Haïti : Nous continuons d'encourager les interlocuteurs haïtiens à s'entendre sur un accord politique qui favorisera la tenue d’élections dès que les conditions le permettent. Les Haïtiens à travers tout le pays et de tous les horizons sociaux doivent créer les conditions qui permettront à un gouvernement démocratiquement élu d'entrer en fonction dès que possible. 

Alors que nous continuons à faire pression pour un accord politique, nous restons déterminés à aider à répondre aux besoins les plus cruciaux d'Haïti, y compris la sécurité des citoyens, la reconstruction post-catastrophe et la sécurité alimentaire. 

 Les États-Unis demeurent un partenaire fidèle d'Haïti et l'administration Biden-Harris reste déterminée à soutenir le peuple haïtien en cette période difficile. 

Le Nouvelliste : Les services consulaires continuent-ils de fonctionner à l’Ambassade en dépit du niveau 4 de l’avis de voyage en vigueur sur Haïti ?   

Ambassade américaine en Haïti : Oui, notre section consulaire est ouverte. Cependant, en raison de la situation actuelle, certains services ont été réduits. 

Auteur


Réagir à cet article