Pénurie de carburant : Les hôpitaux risquent un arrêt de travail forcé

L'Organisation Nos Petits Frères et Sœurs tire la sonnette d'alarme sur la grave crise de disponibilité de carburant que connaît le pays depuis plusieurs mois. Cette importante organisation du secteur sanitaire annonce que les hôpitaux Saint-Damien et Saint-Luc ainsi que le Centre de physiothérapie Sainte Germaine sont menacés de cessation de leurs activités pour cause de carburant.

Par Claudy Junior Pierre
Par Claudy Junior Pierre
23 septembre 2022 | Lecture : 2 min

La crise déclenchée par la rareté de carburant secoue toutes les couches de la société. Si les responsables de certains hôpitaux publics sont jusqu'à présent taciturnes à en parler, l'Organisation Nos Petits Frères et Sœurs a levé le voile sur ce qui était prévisible : les hôpitaux risquent d'être dysfonctionnels si la pénurie du carburant persiste en Haïti au détriment des milliers de patients qui sont en attente de soins de santé.

"En fait, à cause de non disponibilité régulière de carburant sur le territoire national depu

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.