COH / Activités

Le Dr Hans Larsen fait le point sur les activités du COH

L’assemblée générale de PanAm Sports, la participation d’Haïti au premiers Jeux de plage de Centro Caribe Sports, les phases de qualification d'Haïti pour Paris 2024 : Dr Hans Larsen, président du Comité Olympique Haïtien, fait le point.

Publié le 2022-09-05 | lenouvelliste.com

Le Nouvelliste : Pouvez-vous faire le point sur les activités du COH ?


Dr Hans Larsen : Dans le sens large du terme il y a : l’assemblée générale de PanAm Sports qui s'est déroulée du 30 août au 2 septembre à Santiago du Chili puis, l’assemblée générale de l’ANOC à Séoul, du 18 au 22 octobre, puis, les premiers Jeux de plage sous l’égide de Centro Caribe Sports, prévus en novembre prochain à Santa Marta (Colombie) et qui verra Haïti participer en handball de plage, volley-ball de plage et Open water (natation). Au point de vue local, il y aura ce mois-ci l’assemblée générale ordinaire du COH, et il faut noter qu’entre-temps, beaucoup de fédérations et associations ont déjà entamé le processus de qualification pour les Jeux Centro Caribe Sport à San Salvador du 21 juin au 9 juillet 2023 et les Jeux panaméricains, au mois de novembre 2023 à Santiago du Chili. Il est à  noter également, qu’au mois d’août 2023  auront lieu, à Bali (Indonésie),  les  deuxièmes Jeux mondiaux de plage.


LN : Qu’en est-il de la formation des cadres techniques et administratifs ?


DHL : Actuellement,  la commission technique olympique s’active dans la finalisation du curriculum des dépôts de formation des cadres et dirigeants sportifs. Ces cours auront lieu en deux sessions et il est peu probable qu’ils se tiennent dans des villes de province. Mais, nous allons en même temps tenter de diffuser ces cours en virtuel.


LN : À part l'AIC et la BUH, le COH va-t-il contacter d’autres sponsors pour l’aider dans son programme de développement de l’olympisme en Haïti ?


DHL : Certainement et nous sommes fiers d’annoncer au public que le COH a finalisé le paiement du local sis au # 14 de la rue Garnier, à Bourdon, et ceci, grâce à la AIC et la BUH.


LN : Dernièrement, c’était les premiers Jeux de la Caraïbe et comment jugez-vous la participation d’Haïti à ces joutes sportives ?


DHL : Sept disciplines en Guadeloupe étaient invitées à y prendre part et Haïti a participé à quatre. Le rapport présenté par la commission technique, nous a montré beaucoup d’espoir et de bons résultats de certaines fédérations tandis que d’autres ont répété les mêmes erreurs. De toute façon, il reste beaucoup à faire et il revient aux fédérations et associations de prendre les choses au sérieux pour que leurs athlètes puissent représenter valablement le pays à ces joutes sportives.


LN : Et dire que dans un an ce seront les Jeux  du Centro Caribe Sport à  San Salvador. Comment le COH planifie la participation de nos athlètes à ces joutes ?


DHL : Le processus de qualification a déjà commencé pour les fédérations et associations. L’on travaille pour qu' Haïti puisse se présenter avec 80 ou 20 athlètes à ces Jeux.


LN : Avez-vous déjà fixé  le budget de participation d’Haïti aux premiers Jeux de plage qui auront lieu en Colombie ?


DHL : Comme d’habitude, nous participons en fonction de nos besoins et de notre budget. Nous demandons le concours du ministère des Sports (MJSAC) pour nous aider à être présents aux différents rendez-vous sur la scène sportive tant locale qu’internationale.


Propos recueillis par Emmanuel Bellevue       
 



Réagir à cet article