Un hommage bien mérité à Joe Charles

Cette nouvelle génération n’aura certainement pas connu l’immense talent de ce bassiste hors pair qui a marqué une bonne partie de la musique haïtienne. Joseph « Joe » Charles était compositeur-musicien et ingenieur. Il vient tout juste de faire le grand voyage pour l’au-delà le 28 juillet dernier, à Atlanta (Etats-Unis). Des hommages à son égard ont fusé de partout, notamment ce moment de célébration de la vie du défunt, intitulé « Joe Charles, L’immortel » sur zoom le lundi 8 août 2022. 

Publié le 2022-08-10 | lenouvelliste.com

Plusieurs des anciens collaborateurs et proches musiciens de Joe Charles lui ont rendu un vibrant hommage dont Beethovas Obas, Joël Widmaer, Toto Laraque, Émeline Michel, Raoul Denis Junior, Fabrice Rouzier et Gérald Kebreau, entre autres... Ces noms très connus de l’industrie musicale haïtienne présentent le défunt comme un fin musicien, un innovateur, un homme sage, versatile, simple, subtil, spontané, altruiste…Quelqu’un qui aura grandement contribuer à l’évolution de la musique haïtienne.

Issu d’une famille de musiciens dont ses deux frères Lionel et Phillippe, Joseph Charles a été courtisé de très tôt par la musique. D’un héritage à une passion pour ce domaine, il fait des débuts dans la musique alors qu’il était encore enfant. Chemin faisant, il va vite se créer un nom et une place dans le milieu muni de sa guitare basse. Sa clairvoyance et son sens musical poussé lui permettra, au fur et à mesure, d’avoir sa touche sur plusieurs rythmiques: reggae, compas, Roots, musiques latines, Jazz, pour ne citer que ceux-là.

Le légendaire bassiste de 63 ans, né un 22 février, c’est aussi et surtout une longue carrière et un long parcours au sein de la musique haïtienne. Durant sa vie, le musicien a prêté ses services dans plusieurs groupes musicaux comme Thamad Band, Wanga nègès de Assade Francoeur, Tropical combo, Zeklè, Caribbean Sextet, Kajou, Tabou Combo, Miami all Stars et Top Vice (dans lequel il a passé beaucoup plus de temps dans sa carrière); sans oublier ses petites collaborations aux côtés d'autres artistes haïtiens mais aussi des groupes musicaux étrangers particulièrement aux USA où il a passé une bonne partie de sa vie.

Une vie complètement dédiée à la musique pour ce musicien qui a vu naître des artistes de renom aujourd’hui comme Beethovas Obas, la diva Émeline Michel, entre autres. Le musicien est décédé des suites d’une crise cardiaque, survenue le 28 juillet dernier, à Atlanta, aux Etats-Unis. S’il est vrai qu’il nous a quitté en chair et en os, mais Joe Charles restera à jamais vivant dans nos esprits à travers ses touches et ses contributions dans la musique en général.



Réagir à cet article