Graduation d’environ 500 étudiants du Canado-Technique

Le Centre de formation professionnelle d'Haïti, ci-après Canado-Technique, a réalisé à nouveau une mémorable cérémonie de collation de diplômes de sa 45e promotion les mercredi 3 et jeudi 4 aout 2022, à l'hôtel Karibe. Quelques 500 étudiants ont reçu leurs parchemins marquant la fin de leurs études en informatique, télécommunication, électromécanique et mécanique d’entretien industriel.

Publié le 2022-08-09 | lenouvelliste.com

Le Centre de formation professionnelle d’Haïti a organisé la graduation de sa 45e promotion mercredi et jeudi dernier. Faisant salle comble à l’hôtel Karibe pendant ces deux journées, le Canado-Technique a encore une fois émerveillé les invités venus assistés à la remise de parchemins aux 525 étudiants de ce centre de formation. Les étudiants de la promotion « Dream » n’ont pas caché leur joie et tout leur talent d’artistes à cette occasion solennelle.

La première journée était consacrée aux étudiants en informatique et en télécommunication. La seconde aux étudiants des programmes de formation en électromécanique et mécanique d’entretien industriel. Ainsi, le Canado-Technique propulse sur le marché du travail des techniciens en télécommunication, techniques réseau informatique, électromécanique et mécanique d’entretien industriel.

« Ces deux journées constituent une réussite parce qu’en dépit du contexte difficile dans lequel nous évoluons, nous sommes arrivés à boucler ce cycle d’études », s’est réjoui le directeur du Canado-Technique, révérend Garry Pierre. Selon lui, les étudiants, au cours de ces deux années, ont parfois été contraints de travailler à distance à cause de la crise sanitaire liée au coronavirus. Ensuite, ils ont dû affronter les défis liés à la crise multidimensionnelle qui sévit dans le pays. Les enlèvements et les autres manifestations de l’insécurité à Port-au-Prince n’ont pas facilité la tâche aux acteurs.

En dépit de tout, a souligné le directeur général, les étudiants ont réussi à faire face aux difficultés et ont été à la hauteur des attentes. Pour lui, ce nouveau chapitre qui s’ouvre dans l’histoire de l’institution et pour les étudiants est un moment de gloire. D’ailleurs, dit-il, nous croyons que l’unique espoir de ce pays est la jeunesse haïtienne. D’où l’importance de l’éducation afin que cette jeunesse puisse assurer la relève générationnelle.

Pour intégrer le marché du travail, le Canado-Technique assure des suivis et accompagne ses étudiants, confie Garry Pierre. « Il existe une cellule de placement, laquelle rencontre des responsables d’entreprises pour discuter. Nous travaillons aussi avec des entreprises et développons avec elles des partenariats. Cela leur permet de savoir le profil des professionnels et techniciens que nous mettons sur le marché du travail. Nous agissons et les étudiants ne sont jamais seuls pour leur insertion professionnelle », a longuement expliqué révérend Pierre.

Les parrains Richard Wen-Jian Ku et Sebastien Carriere, ainsi que la marraine Marie Antoinette Toureau, n’ont de cesse de prodiguer des conseils aux étudiants qu’ils aimeraient voir mettre en œuvre des efforts pour réussir. À l’instar des parrains et marraine des deux cohortes d’étudiants, le directeur général du Canado-Technique dit souhaiter que les étudiants continuent à lutter comme ils l’ont fait pendant ces deux années d’apprentissage.

Les récipiendaires de la 45e promotion ont passé le flambeau aux étudiants du Centre de formation professionnelle d'Haïti qui doivent leur succéder. Ceux-ci ont promis de tenir haut l'étendard du Canado-Technique.



Réagir à cet article