Haïti : 29% d’inflation annuelle en juin 2022

Publié le 2022-08-03 | lenouvelliste.com

Dans la foulée de sa course vers le sommet, l’Indice général des prix à la consommation (IPC, 100 en 2017-2018) a accusé, en juin 2022, une hausse mensuelle de 2,2 % en passant de 215.6 à 220.4 et un glissement annuel de 29 % contre respectivement 1,9 % et 27,8 % le mois précédent, a observé l’Institut haïtien de Statistique et d’informatique (IHSI). Soit un nouveau pic après celui de mai dernier qui avait déjà dépassé les prévisions des autorités haïtiennes en matière d’inflation pour l’exercice en cours.

 Cette croissance mensuelle, selon l’IHSI, est due au comportement des fonctions :"Produits alimentaires et boissons non alcoolisées" (2,6 % sur un mois et 30,7 % sur un an), "Articles d'habillement et chaussures" (2,8 % sur un mois et 32 % sur un an), "Meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer" (2,6 % sur un mois et 28,1 % sur un an) et "Santé" (2,7 % sur un mois et 25,9 % sur un an).

Les produits qui ont le plus influencé la hausse annuelle de l'inflation sont :

Alimentation : riz en moyenne (45,1 %), millet (27,3 %), poisson frais (54,8 %), hareng en moyenne (44,1 %), morue (29,4 %), lait en poudre (45,8 %), huile comestible (88,4 %), margarine de cuisine (24,5 %) et sucre en moyenne (42,1 %).

Articles d'habillement et chaussures : confection de vêtements (22,7 %), robe (42,1 %), costume, veste universelle (36,8 %), chemise (37,8 %), pantalon pour homme (33 %) et souliers et tennis (41,2 %).

Meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer : meubles de salon (38.7 %), salle à manger (50,5 %), lit (40,8 %), matelas (47,4 %), groupe électrogène (43,6 %), inverter (40,1 %) et réfrigérateur (37 %).

Santé : médicaments (28 %) et lunettes à verres correcteurs (25,7 %).

Les produits locaux, de leur côté, ont crû de 1,6 % et de 21,8 % en rythmes mensuel et annuel respectivement, alors que, l'accélération des prix des produits importés est supérieure à celle des produits locaux avec des hausses mensuelle de 3,2 % et annuelle de 41,7 %.

Au niveau régional, l'inflation la plus élevée en rythme mensuel a été observée dans la région Sud (2,5 %), l'Aire Métropolitaine (2,4 %) et la région Nord (2,1 %). Tandis qu'en glissement annuel, ce sont la région Sud (31,4 %), la région Reste Ouest (29,8 %) et l'Aire Métropolitaine (29,1 %) qui affichent les hausses les plus prononcées.

Cyprien L. Gary

Auteur


Réagir à cet article