Frankétienne et Pascale Faublas à l’honneur au Canada

Publié le 2022-06-22 | lenouvelliste.com

« Allégresse » de l’artiste haïtien aux multiples chapeaux Frankétienne et « Larènn Solèy » de la plasticienne Pascale Faublas sont repris sur une nouvelle collection de foulards proposée par les marques M0851 et Je love Haïti. Ces deux foulards parus en édition limitée sont disponibles à partir du mercredi 22 juin 2022.

Ces deux accessoires inspirés des œuvres de Jean-Pierre Basilic Dantor Franck Etienne d’Argent et de l’artiste-peintre de la série « Miwa fanm » sont confectionnés par des artisans de la maison M0851, marque dotée d’une présence à l’échelle internationale et connue pour ses maroquineries et ses sacs.

« Cette collaboration témoigne de l'amour unique entre Haïti et le Québec. Elle témoigne aussi de l’amitié entre Faye Mamarbachi, qui dirige M0851 et Martine St-Victor, directrice générale du bureau montréalais de la firme de communication internationale Edelman », lit-on dans un communiqué de presse.

Canadienne d’origine haïtienne, Martine St-Victor est la fondatrice de la marque montréalaise « Je love Haïti », une ligne de vêtements, qui commercialise spécialement des t-shirts et des chandails. « Je love Haïti a toujours été un hommage à mon pays d’origine. Des t-shirts et sweatshirts au nom de villes d’Haïti à aujourd’hui, Frankétienne et Pascale Faublas - deux artistes dont je suis une grande fan. Faye de M0851 a toujours été une alliée d’exception et avec son équipe, elle a permis de faire de cette idée une réalité », a déclaré Martine St-Victor.

10% des ventes des foulards à l’effigie de l’auteur de 86 ans de « Dezafi » et de la plasticienne des Vagins-fleurs seront remis à la Fondation KANPE . Cofondée par Régine Chassagne du groupe Arcade Fire et par Dominique Anglade, cheffe du Parti Libéral du Québec et ancienne vice-première du Québec, la Fondation Kanpe est basée à Montréal et en Haïti, notamment à Baille-Tourible, dans le Plateau central.

La visibilité des deux foulards sera assurée par des Canadiennes d’origine haïtienne, dont Isabelle Racicot, Joseph Hillel, Paul Harry Toussaint, Karl-André St-Victor et Martine St-Victor.



Réagir à cet article