Ça passe à la télé

On vous propose de découvrir les clips de « Kay blan » ; « Love pa peye bill » ; « Made by God » ; « Voye l ban m wè » et « Nou fwenk bouke », sur vos écrans.

Publié le 2022-05-24 | lenouvelliste.com

« Kay blan » : Wendyyy featuring BIC et Vanessa Desiré

Uno! Réalisé par Willdrey, « Kay blan » est une invitation pour nos compatriotes de la diaspora installés un peu partout à travers le monde. Cet homme gagnant sa vie dans un fastfood, celui faisant la plonge dans un restaurant ou encore cette infirmière épuisée comme pas possible. Toutes des images qui décrivent la réalité de certains migrants haïtiens que le King appelle à une prise de conscience et un choix difficile. Un retour au pays natal pour aider à tout reconstruire. Dos ! Ce clip de 4 minutes et 48 secondes pourrait, dans les conditions normales de la vie que mérite le peuple haïtien, servir à promouvoir et encourager les touristes à prendre un billet pour des vacances au pays de Dessalines. La Citadelle Laferrière perchée, à 969 mètres d’altitude, sur le sommet du Bonnet à l’évêque, une cuvette remplie de griot et de bananes pesées, du poisson boucané, une mer turquoise typique de la région des Caraïbes…nos atouts touristiques y sont bien représentés avec des shootings de bonne qualité. Si seulement…

« Love pa peye bill »: Baky featuring Medjy

On parlera voire questionner l’utilisation de cet homme avec des pectos saillants et des tablettes de chocolat qui ne contribue pas dans les frais de la maison après. L’esprit est bien disposé, concentrons-nous sur l’essentiel. Amen ! Oui, l’essentiel dans ce clip concerne justement la scène où la fille serveuse dans un restaurant pour prendre soin de compagnon et de maison, se fait harceler par son employeur. Ce dernier, dans la cuisine lui tripote délibérément les fesses et en réponse, celle-ci lui sert une gifle bien chaude. Le message : Patron ou pas, on ne touche pas sans permission. Les détails maintenant concernent un homme qui se fait littéralement entretenir par sa compagne qui croule sous le poids des bills. Financièrement le type n’aide pas mais sexuellement si. Dans la vidéo, Smitty tout comme le texte chanté par Medjy et Baky ont montré que ce cas de figure ne marche pas à tous les coups. Comme cette fois, où la dame pleurant sur ses factures se rappelle soudainement de ce billet de $100 U.S sur lequel était inscrit le numéro de téléphone de ce courtisan rencontré sur son ancien lieu de travail.

« Made by God »: Rutshelle Guillaume

Dans « Made by God », les scènes se succèdent et ne ressemblent pas. Réalisé par Roodmy Poulard, ce vidéoclip nous place pendant 4 minutes et 16 secondes devant une suite d’images présentant toutes Rutshelle dans des contextes différents. La chanteuse est tantôt tout de noir vêtu sur un cheval de la même couleur, tantôt en robe longue rouge à proximité d’un avion en flammes, devant un miroir ou à côté de son pianiste en train de chanter, prenant son thé le visage complètement dissimulé derrière un chapeau ou encore debout au milieu des rochers dans une impressionnante robe bustier blanche et jaune une couronne sur la tête. Sur celle-ci, le contraste entre la tenue, les rochers et le fond bleu créé par les montagnes derrière est tout carrément beau à voir.

« Voye l ban m wè »: Scandy featuring Darline Desca

Le clip met en scène une conversation entre deux amies qui sont dans la peau des deux chanteuses. Darline explique à Scandy ses ébats amoureux avec quelqu’un de fidèle, de toujours disponible et disposé, mais surtout qui lui procure certains de ces plaisirs les plus fous et lui propulse sans aucun ménagement dans les bras de l’extase. De son côté, l’interprète de « An n fè l pa dèyè » ne cesse de demander à son ainée qui joue la réticente, des preuves de ce cher et rare partenaire sexuel. Ce qu’elle ignore en réalité, c’est qu’il s’agit, de ces gadgets coquins pour adultes. Si en aucun cas dans la vidéo, on a pu remarquer un quelconque indice de ces jouets sexuels, toutefois, avec la voix de « Pic Micaya » couchée et en transe dans son lit, toute personne majeure n’aurait aucun mal à le deviner.

« Nou fwenk bouke » : JBEATZ feat Misty Jean et Darline Desca

Les caméras de Trillion Productions racontent à travers « Nou fwenk bouke » les aventures d’un homme marié qui mène une double vie. Les deux femmes de sa vie sont apparemment des amies qui en découvrant tout, décide de lui tendre un piège en simulant une panne de voiture pour l’y attirer. Misty munie d’une batte de baseball et Darline lui menaçant avec une arme lui dépouille de ses habits avant de l’abandonner. Toutefois, Misty (à qui on ne peut pardonner d’avoir porté sur l’une des scènes des habits scintillants en plein jour) dans le rôle de la femme mariée, reviendra le récupérer quelques instants plus tard.



Réagir à cet article