Le ministère de la Culture et de la Communication fête le drapeau et honore cinq personnalités 

Publié le 2022-05-20 | lenouvelliste.com

Le ministère de la Culture et de la Communication (MCC) a commémoré les 219 ans de la création du Drapeau à l’hotel Royal Oasis dans la soirée du 17 mai 2022. Le Premier ministre Ariel Henry, les membres du cabinet ministériel, les représentants du corps diplomatique et consulaire, et des grands commis de l’Etat ont pris part à l’évènement. Cinq personnalités ont été récompensées « prix Catherine Flon » par le ministère de la Culture et de la Communication. Il s’agit du professeur Hérold Toussaint, de l’ancien ministre de l’Éducation nationale Joseph C. Bernard, de la chanteuse Carole Demesmin, du peintre Pierre Sylvain Augustin et de l’artiste Paula Clermont. Le prix « Catherine Flon » est fraîchement créé par le MCC et récompensera chaque 17 mai cinq personnalités qui produisent un travail remarquable dans la société. 

Selon la ministre Emmelie Prophète Milcé, ces personnalités ont été choisies parmi ceux et celles dont les voix et les œuvres ont servi et servent à changer des vies. Au cours de cette soirée de commémoration, le ministère de la Culture et de la Communication a également réalisé une exposition intitulée « Les mères fondatrices » et le spectacle « Pèlerinaj » de l’artiste Erol Josué. 

Cette année, le thème retenu par le gouvernement pour la fête du drapeau est « An n rekoud peyi n ». Un clin d’œil à l’apport de Catherine Flon qui avait cousu le drapeau. Dans ses propos de circonstance, le Premier ministre Ariel Henry a souligné que la fête du Drapeau ouvre la commémoration des 250 ans de naissance de Catherine Flon le 2 décembre 2022 prochain.  Le chef du gouvernement a mis l’accent sur la contribution de Catherine Flon et d’autres femmes révolutionnaires dans la guerre de l’indépendance. « En cousant le drapeau, le 18 mai 1803 à l’Arcahaie, sa ville natale, Catherine Flon a contribué à sceller l’union entre des femmes et des hommes qui avaient décidé de fonder une nation et de vivre libre. Le message a toujours été et est sans équivoque. Catherine Flon a, comme vous l’avez constaté dans l’exposition à l’entrée de cette salle, une place de premier plan dans le panthéon des mères fondatrices de la nation ; ces femmes de courage et de clairvoyance sans lesquelles Haïti n’aurait pas pu naitre. Aujourd’hui, plus que jamais, elles nous inspirent. Elles nous accompagnent dans notre quête de nouveaux discours, d’innovations politiques, économiques et sociales pour créer du bien-être et de la dignité pour toute la population. C’est ce qui nous manque aujourd’hui. Les temps et les conjonctures nous commandent de nous mettre ensemble, de revenir aux fondamentaux qui peuvent redonner sens à nos luttes et fabriquer de l’avenir », a fait savoir le PM Henry. 

« Elles n’ont jamais quitté notre imaginaire ; elles ont toujours été au cœur de notre histoire et de nos légendes de peuple : Catherine Flon, Suzanne Simon Baptiste Louverture, Marie Jeanne Lamartinière, Sanite Belair, Cécile Fatima, Marie Claire Heureuse Félicité Bonheur Dessalines, Marie Sainte Dédée Bazile dite Défilée. Aujourd’hui, nous les évoquons comme les Mères fondatrices, à côté des "Pères fondateurs" de la nation, Toussaint Louverture, Jean-Jacques Dessalines, Henri Christophe, Alexandre Pétion. Nous les convoquons aussi pour accompagner la campagne du gouvernement, à travers l’année de la Belle amour humaine, en faveur de la réhabilitation de la mémoire de nos compatriotes envers les faits marquants de notre histoire politique, sociale et culturelle, particulièrement des fêtes nationales qui doivent transcender nos contradictions », a-t-il poursuivi.

Le locataire de la Primature a également profité de l’occasion pour saluer les enseignants à l’occasion de la journée nationale des enseignants. « Je voudrais saluer ces héros et héroïnes du quotidien qui, dans des conditions souvent difficiles, éduquent nos enfants et préparent les citoyens de demain. Je leur suis très reconnaissant », a déclaré Ariel Henry.



Réagir à cet article