Quand le collège Saint-François d'Assise rend hommage aux enseignants

Publié le 2022-05-23 | lenouvelliste.com

Le collège Saint-François d'Assise a célébré la journée nationale des enseignants dans une ambiance festive marquée par une messe d'actions de grâce et des activités culturelles et sportives, le mardi 17 mai 2022. Cette initiative, qui s'est déroulée en présence des révérendes sœurs, notamment la directrice de cette institution, la sœur Marie Floriane Oscar, des enseignants et des titulaires, sans compter les élèves, se voulait une occasion de saluer le courage et surtout l'engagement remarquable des enseignants, enseignantes et titulaires dans la formation et l'éducation des enfants en vue d'une société meilleure. Ne dit-on pas que les jeunes sont l'avenir du pays ?

L'un des moments forts de la journée a été l'homélie du père Jean Landry Dorval. Dans un vibrant message, qui marquera sans doute les esprits, et cela bien des années encore, l'officiant n'a pas manqué de souligner l'importance du travail accompli chaque jour par les enseignants dans la société. Un travail qui exige rigueur, discipline, abnégation et passion, a-t-il fait savoir, invitant les élèves à toujours manifester leur gratitude envers eux, à travers une série de comportements et d'attitudes qui se résument en trois mots : Merci, pardon et bénédiction. À l'écoute de propos combien réconfortants et élogieux, et que les élèves répétaient à l'unisson, à la demande du prêtre, une grande émotion envahit la salle, sous un tonnerre d'applaudissements.

Le père Jean Landry Dorval, pour avoir été lui-même enseignant, voire directeur d'école, reconnaît que ces derniers, quoiqu'ils exercent un métier noble, travaillent dans des conditions difficiles en Haïti et font face à bien de problèmes, surtout dans le contexte sociopolitique actuel. Aussi plaide-t-il pour la valorisation de l'enseignement et des professeurs, lesquels jouent, d'après lui, un rôle de premier plan dans la préparation des cadres de demain.

« Votre responsabilité, c'est de donner aux autres ce que vous avez reçu. Votre mission ressemble à celui du Christ, à savoir transmettre le sens du beau, du bien et du vrai à toute une génération de jeunes, parfois sans repère, à travers un enseignement de qualité, imprégné des valeurs morales et spirituelles, ce, dans la perspective de transformation de l'homme », a-t-il indiqué, rappelant aux fêtants que l'enseignement n'est jamais neutre, soit il enrichit, soit il diminue, soit il éduque ou élève, soit il rabaisse ou déshumanise... C'est pourquoi il les a invités à ne jamais sombrer dans la facilité, mais à faire montre de courage, de patience dans l'exercice de leur profession, via l'intériorisation des préceptes du christianisme.

Paulicin Doriane, une élève de NS IV, a salué, au nom de toutes les élèves de l'école en général, et en particulier de sa promotion, baptisée «Flanm Advena», le travail des enseignants et titulaires qui, au prix de grands sacrifices, contribuent à façonner leur devenir. « Derrière chaque grand homme se trouve une femme tout comme derrière chaque franciscaine se trouve le travail inestimable des professeurs et titulaires », a-t-elle illustré tout en ayant une pensée spéciale aux titulaires considérées comme des mères à leurs côtés, qui les conseillent, les motivent, les guident et les inspirent.

Selon Doriane cette fête est organisée à l'intention des enseignants pour leur montrer combien les filles leur sont redevables. Wiliam Arthur eut à dire : « Un professeur médiocre parle. Un bon enseignant explique. Un excellent enseignant démontre. Et un très grand enseignant inspire ». Voilà ce que vous êtes pour nous, nos modèles, a-t-elle confié.

M. Beaudelaire Jean Pierre, conseiller pédagogique, professeur de français et de Belles-Lettres au collège St-François d'Assise, a, dans une brève intervention, remercié, ce, au nom du corps professoral et des titulaires, les responsables de la direction et toutes les élèves pour cette marque de sympathie et de gratitude manifestée à leur égard. Il  n'a pas manqué d'adresser un remerciement spécial au révérend père Jean Landry Dorval pour son message d'amour et de reconnaissance, à l'occasion de la célébration de la journée des enseignants.

Au cours de cette journée, l'art a été au rendez-vous. C'était bien l'occasion pour les filles du collège de montrer toute la palette de leurs talents, à travers des  chants, danses, comédies musicales, sketchs qui traduisaient non seulement leurs préoccupations, leurs craintes et leurs rêves face à la situation chaotique du pays, en ces temps-ci, mais aussi leurs remerciements à l'égard de leurs professeurs et titulaires. La journée s'est achevée sur une partie de football entre les enseignants, sous les regards amusants des élèves et de quelques membres de la direction, après avoir participé à un dîner offert à leur intention.

                            Antoine Junior

                                           Junylevoyageur@gmail.com

Auteur


Réagir à cet article