Le « Haitian Heritage Month » bat son plein

Mois de Marie, mois des Fleurs… mai est aussi connu depuis quelques années comme le mois du patrimoine haïtien. 31 jours au cours desquels Haïti est mise à l’honneur dans la diaspora, particulièrement aux États-Unis, à travers son histoire, sa cuisine et sa culture en général. Initiée à Boston, dans le Massachusetts, quand la chaîne de télévision Tele Kreyol a diffusé une série de programmes sur Haïti durant tout le mois en 1998, la pratique s’est répandue dans plusieurs autres États, notamment la Floride où le week-end de la fête du drapeau est tout simplement un incontournable.

Publié le 2022-05-12 | lenouvelliste.com

À Miami, les festivités pour le mois du patrimoine haïtien ont été lancées cette année le dimanche 1er mai par le commissaire du comté de Miami-Dade, Jean Monestime, et la mairesse Daniella Levine Cava avec une réception sur invitation uniquement destinée à des leaders locaux d’origine haïtienne au Vizcaya Museum and Gardens à Coconut Grove. La réception avait été précédée d’une activité au Little Haiti Cultural Arts Center, avec au programme une foire du livre qui se poursuit d’ailleurs à travers des discussions virtuelles tout au long du mois.

Le clou des célébrations du mois du patrimoine haïtien demeure bien entendu la fête du drapeau haïtien. Le 18 mai étant un mercredi cette année, les festivités se tiendront en grande partie le week-end précédent. Parmi les grands rendez-vous, on peut retenir le Haitan Compas Festival, une initiative de Noel and Cecibon productions qui est à sa 24e édition. Après deux années d’arrêt en raison de la pandémie de Covid-19, le Haitian Compas festival reprend du service. Comme avant, ce grand rendez-vous annuel réunira dans le sud de la Floride les groupes et artistes haïtiens les plus en vogue pour un week-end de folie. Des soirées dansantes sont prévues pour avant et après le festival en soi qui se tiendra pendant deux jours cette année, les 14 et 15 mai, à l'amphithéâtre du parc régional de Miramar.

La finale de la 20e édition du championnat traditionnel de football amateur Madame Gougousse HaitiCup, lancée en février dernier, aura lieu aussi le dimanche 15 mai. Une pléiade d’artistes haïtiens s’assurera de l’animation musicale.

À côté de ces rendez-vous musicaux, de multiples autres activités ont été mises sur pied en vue de mettre la culture haïtienne sous les projecteurs. Parades, activités scolaires, expositions, démonstrations culinaires et diverses foires sont dans l’agenda pour ce mois de célébration. Même le cinéma est inscrit au programme cette année avec la projection, ce jeudi 12 mai, de trois films haïtiens au Perez Art Museum de Miami. En effet, le Pérez Art Museum Miami en collaboration avec FePouli.org et l'Artists Institute en Haïti présentent le programme cinématographique « Men Nan Men », une soirée de solidarité haïtienne au cours de laquelle le travail de cinéastes haïtiens mandatés en 2021 pour créer de courts documentaires ayant pour thème la solidarité dans la vie quotidienne en Haïti sera montré.

Parallèlement, il faut souligner que la Floride n’est pas le seul État des États-Unis où le mois du patrimoine haïtien est célébré. On peut notamment citer Brooklyn, où le « Haitian Culture day » se tiendra le 14 mai dans le quartier de Little Haiti. Pour l’occasion, les chanteurs Alan Cavé et King Kino se joindront à d’autres artistes pour un grand concert de rue.

Les réseaux sociaux ne sont pas en reste. À coup d’Hashtags ou encore avec le sticker « Add yours » de Instagram, les utilisateurs lambda font valoir leurs liens avec Haïti en partageant faits d’histoire, sites touristiques et autres publications faisant l’éloge de la culture haïtienne.



Réagir à cet article