Klass célèbre ses 10 ans

Klass a célébré son 10e anniversaire au Hyatt Regency Hotel, à Miami, en Floride le samedi 23 avril 2022. Retour sur ce gala d'anniversaire qui a réuni un grand nombre de fans.

Publié le 2022-04-26 | lenouvelliste.com

« Se pa chanje nou chanje, se pi bon n vin pi bon ! » Ce slogan est lâché comme un cri de rassemblement par Richie au Hyatt Regency Hotel le samedi le 23 avril 2022. La fête est lancée. Les Klassmates l’ont vite compris. Pas d’entrée extra pour le groupe qui, entre nous (pa di moun sa non), en a réussi très peu au cours de ses 10 ans d’existence. On comprend rapidement qu’il n’y aura pas de « show » non plus ce soir. Pour cette célébration, Klass est seul à l’affiche. « Aswè a se kanpe chante l ye » et on ne doute pas que Pipo en est capable. Sauf que la sonorisation ne coopère pas au tout début. Des problèmes techniques interrompent la prestation du groupe avant même qu’elle ait démarré.

Il est environ 11 h 30 p.m. Le public, les messieurs en costume, trois pièces même pour certains, et les dames avec ces robes moulantes qui leur arrivent aux chevilles, sont au rendez-vous. Le champagne coule à flot dans le carré vip tandis que les vestiges du buffet qui avait précédé l’entrée en scène des musiciens sont desservis. Oui, vous l’avez compris, c’est une soirée plutôt Klass. Un gala pour marquer le 10e anniversaire de Klass.

Le groupe entame finalement sa prestation avec « Nou se Ayisyen » après un arrêt forcé d’une bonne dizaine de minutes. La sonorisation fait encore des siennes à la fin de l’interprétation de « Lajan Sere », mais le public vient à la rescousse de Pipo, assurant le chœur pour conclure le morceau. Les fans, sans trop en faire, sont là. Confortablement installés, certains ne mettront pourtant jamais les pieds sur la piste de danse, la faute peut-être aux lampes la plupart du temps. On le dit souvent, nou pa danse konpa nan limyè.

Le maître de cérémonie plombe l’ambiance au cours de l’intermède avec des remerciements et remise de plaques qui n’en finissent pas. Mais le compas reprend éventuellement ses droits et le groupe demeure égal à lui-même. Des titres comme « You don’t want me », « Blakawout » et « Pitit deyò » sont inclus dans la playlist du jour aux côtés des incontournables « Ranje chita w » et « Lajan sere ». « 10 sou 10 », dernier morceau du groupe, sorti il y a seulement quelques jours, est aussi repris pour l’occasion. Une soirée en somme sans moment fort qui a permis à Klass de faire ce qu’il fait de mieux, en l’occurrence « depoze konpa ».

La célébration des 10 années d’existence de Klass se poursuivra ce vendredi 29 avril, à New York, avec comme artistes invités Misty Jean, Phyllisia Ross, Cubano et Mickael Guirand.



Réagir à cet article