Yanick Étienne a fait le grand voyage

La chanteuse haïtienne Yanick Étienne est morte dans l’après-midi du 30 mars 2022. La voix de « Mistè Lanmou » avait développé un cancer du col de l’utérus et une forme rare de cancer du foie. Hospitalisée puis transférée dans un hospice, la dame a rendu son dernier souffle vers 5 h p.m. ce mercredi.

Publié le 2022-03-31 | lenouvelliste.com

L’information a été certifiée par son fils D-Mile qui a tweeté tôt dans la matinée du 31 mars : « RIP Mom. I love you ». Une vive émotion et de la tristesse résonnent dans la voix de Carole Jean-Gilles, sœur de Yanick Étienne, qui répond aux appels sur le téléphone de la défunte. « Oui, elle est partie. Les choses se sont passées tellement vite. Je n’arrive pas à me remémorer », confirme-t-elle pour Ticket ce jeudi 31 mars. « Pour faire court, elle était malade et, malheureusement, la maladie n’a pas été diagnostiquée à temps. Lorsque ce fut confirmé, elle était déjà en phase terminale. La phase 4 », nous indique la dame avec une lourde tristesse dans la voix. 

Félix Étienne, frère de Yanick et musicien avec lequel elle avait l’habitude d’effectuer ses tournées, nous dit pour sa part : « Elle a eu des signes de maladie en juillet 2021. Elle a effectué plusieurs tests, mais on lui a indiqué que tout était normal. Mais les douleurs continuaient. Elle avait des pertes de sang, etc. Elle a changé de médecin et c’est alors qu’on a su qu’elle était à la quatrième phase d’un cancer du col de l’utérus et avait aussi une forme très rare de cancer du foie ». Il explique que sa sœur a été, dans un premier temps, transportée par hélicoptère à l’hôpital puis à un hospice, endroit spécialisé pour les personnes malades pour qui la médecine ne peut rien, pour reprendre ses mots exacts. Elle est morte là-bas. « Quand on a voulu la transporter chez elle à Okala, les médecins nous l’ont interdit. Elle n’aurait pas eu assez de forces pour ce voyage », indique l’homme qui est encore sous le choc après la disparition de celle qu’il présente encore comme sa petite sœur.

Vocaliste au talent et à la justesse incontestable, Yanick Étienne a évolué toute sa vie dans un environnement où la musique avait une place prépondérante. Outre son frère Félix Étienne, la dame a longtemps été en couple avec un autre amant de la musique, l’arrangeur : Dernst Étienne. Cette union a donné naissance au jeune Dernst Étienne II connu sous le nom de D-Mile. Ce dernier a reçu un Grammy Award pour la chanson « I Can’t Breathe » chantée par l’artiste H.E.R qu’il a produite et coécrite avec Tiara Thomas. Également primé aux Oscars avec « Fight for you », chanson originale du film « Judas and the Black Messiah », le producteur a livré un vibrant hommage à sa maman : « Maman, je n’avais jamais pensé à ce que je ferais lorsque ce jour arrivera. Je m’efforce de continuer à vivre pour ne pas réfléchir au fait que tu nous as quittés. […] Je ne veux pas être en colère. Je veux te célébrer. Célébrer ce que tu as été pour moi, pour la famille, pour le monde. […] Je suis heureux d’avoir pu te dire une dernière fois que je t’aime et même si tu ne pouvais pas prononcer les mots, je sais que tu disais m’aimer aussi. RIP Yanick Étienne Émile. Je ramènerai plus de Grammys si Dieu le veut pour toi », message publié sur la page officielle Facebook du producteur et song-writter.

Yanick était très fier de son fils et des accomplissements de ce dernier. Lors d’une entrevue qu’elle a accordé à Ticket, en mars 2021, la dernière qu’elle nous a accordée, elle exprimait toute sa fierté autour du succès de son fils : « C’est comme si j’étais sur un nuage à me prélasser tellement je me sens fière », avait-elle alors indiqué. Madame Étienne croyait au pouvoir de la représentation. Elle a su se créer une place aux États-Unis, son fils brille dans les plus hautes sphères de la musique américaine, il y a là, d’excellents exemples pour la communauté haïtienne. Il y a de quoi être fière, disait-elle après que D-Mile ait reçu le Grammy de la meilleure chanson à la 63e édition des Grammy Awards.

Au cours de sa carrière, madame Étienne, décédée à l'âge de 63 ans, a collaboré avec de grands de la musique comme José Tavernier, Roxy Music, Bryan Ferry ou encore Tabou Combo. Sa technique vocale et ses connexions l’ont amenée sur les scènes du monde entier, d’Haïti au Japon, en passant par le Canada, la Nouvelle-Zélande, l’Europe et bien sûr les États-Unis où elle a résidé jusqu’à son dernier souffle.

Glorieuse Nelson
Auteur


Réagir à cet article