Les remous de l'actualité

Publié le 2021-11-24 | lenouvelliste.com

Assassinat de Jovenel Moïse : l’ancien ministre de la Justice Paul Denis auditionné par le juge Garry Orélien

L’ex-ministre de la Justice et de la Sécurité publique Paul Denis a répondu le mercredi 24 novembre 2021 aux questions du juge Garry Orélien, chargé d’instruire le dossier d’assassinat de l’ancien président Jovenel Moïse. Ayant fait l’objet d’un mandat d’amener dans le cadre dudit dossier, l’ex-titulaire du MJSP a dû se mettre à couvert, a-t-il avoué, à l’issue de l’audition.  Il n’a pas caché son soulagement quant à la levée du mandat émis contre lui, ajoutant qu’il se met à la disposition de la justice dans le cadre de cette affaire.

L’ANAMAH appelle à doter les juridictions de magistrats instructeurs légalement nommés

L’Association nationale des magistrats haïtiens (ANAMAH) demande aux autorités du pays de trouver la meilleure voie possible de doter les juridictions de magistrats instructeurs légalement nommés. Cette action faciliterait énormément, à la population, l’accès à la justice, « dans ce contexte particulièrement troublant », souligne-t-elle dans une note. L’ANAMAH estime que le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) ne peut, à lui seul, satisfaire au processus de renouvellement des mandats et celui de nomination de nouveaux magistrats ».

Kidnapping : mouvement de protestation à Delmas contre l’enlèvement d’un employé du Laboratoire national du MSPP

Des employés du Laboratoire national du ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP) ont organisé, le mercredi 24 novembre 2021, un mouvement pour protester contre l’enlèvement de Sylvestre Bijoux. Les protestataires, qui réclamaient la libération de leur collègue, ont bloqué la circulation sur la route de Delmas 33, aux abords des locaux de l’hôpital de La Paix. Les activités au laboratoire ont été suspendues et seront reprises après la libération de la victime, ont-ils fait savoir. Sylvestre Bijoux, un des chauffeurs du Laboratoire, a été kidnappé le 19 novembre dernier.  

Paralysie de la circulation un peu partout ce mercredi à la suite du kidnapping de quatre personnes la veille

Un mouvement de protestation a été constaté en plusieurs endroits à la mi-journée du mercredi 24 novembre 2021, à la rue Capois, à l'avenue Christophe et dans les environs. Les protestataires ont érigé des barricades de pneus enflammés, réclamant la libération de quatre personnes enlevées le mardi 23 novembre. Parmi les kidnappés figure James Philistin, frère du journaliste Marc Guerson Philistin.

Météo : des pluies orageuses prévues sur Haïti du mercredi 24 au vendredi 26 novembre

Des averses parfois modérées et des orages épars sont attendus au pays, en fin d’après-midi et en soirée, du mercredi 24 au vendredi 26 novembre 2021, a indiqué un bulletin de l’Unité hydrométéorologique d’Haïti (UHM). Les départements concernés par ces précipitations sont la Grand ’Anse, le Sud-Est, l’Ouest, le Nord, le Nord-Ouest, le Nord-Est, l’Artibonite et le Centre.

Des organisations syndicales souhaitent un ajustement du salaire minimum

Il n'y a aucun ajustement du salaire minimum depuis au moins deux ans, déplorent des organisations syndicales, dans un communiqué en date du 23 novembre. L'article 137 du code du travail prévoit un ajustement de salaire chaque fois que le taux d'inflation atteint le seuil de 10%, rappellent la Confédération des travailleurs des secteurs public et privé, la Confédération des travailleurs haïtiens, la Centrale nationale des ouvriers haïtiens, entre autres. Le salaire minimum journalier pour les ouvriers de la sous-traitance est de 500 gourdes. Ces organisations syndicales tirent aussi la sonnette d’alarme sur « la pénurie de carburants planifiée qui asphyxie définitivement l'économie déjà moribonde et augmente, de manière vertigineuse, le coût de la vie ».

Rencontre entre les haut gradés de la PNH sur la situation sécuritaire du pays

Le directeur général de la Police nationale d’Haïti, Frantz Elbé, a organisé une réunion élargie, le mardi 23 novembre 2021, autour de la situation sécuritaire du pays et le plan de sécurité pour la période des fêtes de fin d’année.  L'inspecteur général de la PNH, Fritz Saint-Fort, les directeurs de la DCPJ, la  DCPA  et la DCASG , les onze directeurs départementaux ainsi que plusieurs autres cadres de l’institution policière ont pris part à cette réunion. L’avancement en grade du personnel policier et le concours d’une nouvelle cohorte de commissaires prévu pour le début de décembre 2021 ont également été abordés lors des discussions.

Armand Joseph Jules représente Matris Liberasyon au sein du Conseil national de transition

L’organisation politique Matris Liberasyon informe avoir fait choix du militant Armand Joseph Jules pour la représenter au sein du Conseil national de transition (CNT) dont la formation est en cours. Des organisations de la société civile et politiques ont déjà désigné plus d’une vingtaine de personnalités pour faire partie du CNT, avait fait savoir le Bureau de suivi de l’accord du 30 août 2021, lors d’une conférence de presse, le mardi 16 novembre dernier.

Auteur


Réagir à cet article