Quittez Haïti maintenant, recommandent les USA et le Canada à leurs ressortissants 

Publié le 2021-11-12 | lenouvelliste.com

Le département d’Etat américain exhorte ses ressortissants Américains à planifier leur départ d’Haïti via des vols commerciaux, selon un avis aux Américains rendu public mercredi 10 novembre 2021. Les ressortissants américains doivent considérer avec attention de voyager ou de rester en Haïti à la lumière des défis liés à la situation de sécurité actuelle et des infrastructures. Les pénuries d’essence peuvent limiter les services essentiels d’urgence, incluant l’accès aux banques, aux maisons de transfert d’argent, aux soins médicaux d’urgence, l'Internet et les communications et le transport public et privé, a fait savoir cet avis qui prévient les citoyens et citoyennes américains du risque  de se retrouver sans appui de l’ambassade pour quitter Haïti s’il n’y a plus de vols commerciaux. Il est peu probable que l’ambassade soit capable d’aider les ressortissants américains à partir si l’option de vols commerciaux devenait indisponible. Des sièges sont actuellement disponibles dans des vols commerciaux, a indiqué le département d’Etat, mercredi 10 novembre 2021.    

Le Canada a emboîté le pas aux États-Unis et demandé à ses ressortissants de quitter Haïti, a rapporté Radio Canada, le jeudi 11 novembre. Citant les importantes pénuries de carburant qui minent les services essentiels dans tout le pays, le Canada demande à tous ses ressortissants non essentiels de quitter Haïti s’ils le peuvent, a indiqué une dépêche de Radio Canada. 

« Certains hôpitaux n’ont pas assez de carburant pour fournir des services de soins de santé adéquats... L’eau du robinet et l’eau embouteillée sont disponibles en quantité limitée, et les réserves de denrées périssables peuvent diminuer rapidement », a indiqué cet avertissement qui recommande aux personnes qui sont en mesure de le faire de quitter Haïti dans les plus brefs délais, d’autant plus que l’aéroport international de Port-au-Prince « pourrait être affecté à court préavis ».

Le gouvernement du Canada, selon Radio Canada, accuse « des bandes criminelles » d’être à l’origine des problèmes d’approvisionnement qui affligent Haïti depuis plusieurs semaines. Ces gangs, qui sont aussi derrière une série d’enlèvements dans les derniers mois, « bloquent l’accès aux terminaux de distribution de carburant », notent les autorités canadiennes.

Auteur


Réagir à cet article