Fermeture de l'hôpital du Sacré-Cœur de Milot après une attaque d'individus armés qui voulaient tuer un malade

La police a repris le contrôle du centre-ville de la commune touristique de Milot après une attaque armée contre les installations de l’hôpital Sacré-Cœur, dans la nuit du dimanche 31 octobre au lundi 1er novembre 2021.

Gérard Maxineau
Par Gérard Maxineau
03 nov. 2021 | Lecture : 2 min.

La police a repris le contrôle du centre-ville de la commune touristique de Milot après une attaque armée contre les installations de l’hôpital Sacré-Cœur, dans la nuit du dimanche 31 octobre au lundi 1er novembre 2021.

Le drame a démarré vers 2 heures du matin avec l’irruption d’un petit groupe de bandits armés de machette et d’armes à feu, recherchant un patient poignardé dans le cimetière de cette bourgade du Nord, lors d’une cérémonie de vodou à la veille de la commémoration de la fête des guédés.

Grièveme

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.