Carburant : Médecins sans frontières sonne l'alarme

Affectée par la pénurie du carburant, l'organisation Médecins sans frontières (MSF) annonce, dans un communiqué de presse publié ce lundi, qu'elle risque de réduire ses activités si la situation perdure. MSF en profite pour appeler les différentes parties prenantes à trouver des solutions rapides afin de favoriser l'approvisionnement en carburant des structures de santé.

Publié le 2021-10-25 | lenouvelliste.com

La pénurie de carburant dans le pays continue de faire des victimes. À l'instar de l'association des hôpitaux privés d'Haïti et l'organisation Nos Petits Frères et Sœurs, les patients de MSF risquent de ne plus être admis dans ses centres hospitaliers à cause de la pénurie de carburant qui affecte leur fonctionnement.

L'organisation Médecins sans frontières a sonné l'alarme sur cette situation qui affecte gravement les opérations de MSF en Haïti. « Si la situation perdure, l'hôpital de traumatologie / Grands brûlés de Tabarre à Port-au-Prince, qui reçoit en moyenne 155 patients par mois, risque de devoir réduire ses activités et restreindre ses critères d'admission dans les prochains jours », a écrit l'institution dans un communiqué de presse publié ce lundi 25 octobre.

Michelson Cesaire
Auteur


Réagir à cet article