Nu Look en République dominicaine pour la première fois

Pour le week-end de la Toussaint, le compas débarque en République dominicaine en grande pompe. En tête de peloton, Nu Look, mené par le maestro Arly Larivière, qui va s’y produire pour la toute première fois le 29 octobre prochain, aux côtés de Kreyòl La et de King Kino, à El Embajador, à Santo Domingo. Une initiative signée Zigizag et Venus Productions.  

Publié le 2021-10-21 | lenouvelliste.com

La fête de la Toussaint est généralement marquée en lettres rouges dans l’agenda tant des party people que dans celui des promoteurs. Quand, comme cette année, elle donne lieu à un long week-end, bals, soirées DJ, virées à la mer seront au programme. Mais la situation sociopolitique du pays ayant bouleversé l’ordre des choses, les activités ont tout simplement déménagé en terre voisine. Envie d’un bon bal ? Il va falloir faire le déplacement !

Le promoteur Zagalo n'y va pas par quatre chemins. Selon lui, il n’y a pas moyen pour un organisateur d’événements de travailler en Haïti en raison de la situation actuelle du pays. « L’environnement n’est pas propice », lâche-t-il simplement, indexant la grande insécurité qui sévit chez nous. Comme bien d’autres avant lui, il a décidé de réaliser un spectacle en République dominicaine. Au cours des derniers mois, avec l’augmentation du nombre d’Haïtiens qui se sont installés en terre voisine, les promoteurs ont commencé à entrevoir un nouveau marché et se sont empressés d’ajouter une autre destination à leur liste. Les groupes musicaux et artistes Haïtiens qui se produisaient à l’occasion en République dominicaine sont de plus en plus programmés là-bas dans le souci de satisfaire une demande qui se fait grandissante.

Le maître à penser de Zigizag Productions leur emboite le pas et, pour son coup d’essai, il frappe fort en proposant au public Nu Look. Le groupe haïtien basé aux États-Unis n’avait encore jamais donné de prestation en République dominicaine en ses 21 ans d’existence. « Il y avait une forte demande pour Nu Look. Depuis la création du groupe, c’est la première fois qu’il va se produire en République dominicaine », précise Akinson Bélizaire, dit Zagalo.

Un groupe très demandé et un long week-end. Tel est donc le combo sur lequel le promoteur mise pour réussir son coup dans ce marché nouveau, différent où certains autres ont connu bien des travers. « Beaucoup d’Haïtiens se sont installés en République Dominicaine ces derniers temps. Ce sont majoritairement des jeunes. Ils n’ont pas de grands moyens, mais avec le support des Haïtiens vivant aux États-Unis, cela permet de réaliser des soirées assez réussies », explique le promoteur, citant notamment les soirées réalisées par les groupes Klass et Enposib.

Il reconnait aussi que d’autres affiches n’ont pas eu le même succès et met cela sur le compte des stratégies de promotion utilisées par les organisateurs de ces événements. « Il est difficile d’avoir une grande affluence à Santo Domingo. Ce n’est pas comme en Haïti où l'on peut compter sur le support de certaines stations de radio, de journaux ou encore sur les affiches installées dans les rues », insiste par ailleurs celui qui s’appuie désormais beaucoup sur les réseaux sociaux.

Dans l’optique d’attirer un plus large public en incitant certains à faire le déplacement d’Haïti, des forfaits avec hôtel et accès à la grande soirée du 29 octobre ont été prévus. « J’ai retenu cette date parce que ce sera un long week-end. Pour les gens qui vivent en Haïti, lundi et mardi sont fériés. Une occasion idéale pour eux de prendre le temps de se relaxer et de s’offrir un voyage en République dominicaine », avance l’instigateur du « Ayiti Mizik Fest ». Des forfaits VIP sont bien entendus disponibles pour ceux qui veulent réserver une table et un buffet est prévu à l’intention de tous les participants.

Outre la soirée du 29 octobre, à l’hotel El Embajador, à Santo Domingo, avec le groupe Kreyòl La et King Kino, Nu Look se produira le 30 à Santiago, puis le 31 à Boca Chica. D’autres activités avec des DJ et artistes haïtiens, notamment Bedjine, K-Dilak et le groupe Kaï se tiendront aussi en République dominicaine au cours de ce même week-end.



Réagir à cet article