Le Canado-Technique met 600 nouveaux techniciens sur le marché du travail

Le Centre de formation professionnelle d'Haïti, communément appelé Canado-Technique, a organisé la cérémonie de collation de diplômes de sa 44e promotion les mercredi 6 et jeudi 7 octobre 2021, à l'hôtel Karibe. Environ 600 étudiants ont reçu leurs parchemins pour récolter les fruits de leurs sacrifices.

Publié le 2021-10-08 | lenouvelliste.com

L'émotion et la satisfaction du devoir accompli étaient visibles dans chaque geste et sur le visage des récipiendaires en liesse. Ils sont environ 600 à atteindre le zénith de leur parcours académique qui s'échelonne sur deux ans. Vêtus de leur toge étincelante, ils sont prêts à gravir le podium successivement afin de recevoir leurs parchemins en présence de leurs parents, leurs professeurs et les cadres du Canado-Technique. La cérémonie de collation de diplômes est fastueuse.

Les nouveaux techniciens qui intègrent le marché du travail sont diplômés en informatique, télécommunications, électromécanique et mécanique d'entretien industriel. Deux d'entre eux ont été honorés jeudi pour leurs parcours remarquables pendant ces deux années.

Durant ces deux journées, c'est un sentiment de fierté qui nous anime, a reconnu le directeur général de l'établissement, Gary Pierre. « Nous trouvons, qu'il soit du côté des étudiants, parents ou enseignants, nous sommes des guerriers. Je crois que cette promotion porte effectivement son nom : guerriers, warriors », a indiqué le père Pierre, soulignant que les jours étaient sombres en raison du climat sociopolitique précaire du pays.

En effet, les étudiants quittaient leurs maisons avec beaucoup de stress, a indiqué le père Pierre. Mais, a poursuivi le directeur  général, nous y sommes quand  même. De l'avis de Gary Pierre, les professeurs étaient aussi en difficulté, notamment ceux qui habitent à Carrefour qui ont dû chercher un autre endroit pour s'accommoder afin de dispenser la formation.

« Aujourd'hui c'est une belle fête. Cette année encore, le Canado Technique a réalisé deux cérémonies de collation de diplômes... », s'est réjoui M. Pierre. Deux cérémonies sont organisées pour éviter un grand rassemblement. N'empêche que la grande salle soit toujours comble et remplie de gaieté.

Pour leur part, les parrain et marraine Pascal Montroisy et Elisabeth Coicou ont rappelé aux impétrants ce dont un guerrier est le nom. Ils en ont profité pour raconter leur parcours difficile, empreints de sacrifices, et surtout la réussite à la fin. Le féru mathématicien Montroisy et l'architecte Coicou ont promis d'être le mentor des jeunes diplômés.

Les récipiendaires de la 44e promotion ont passé le flambeau aux actuels étudiants du Centre de formation professionnelle d'Haïti. Ceux-ci ont fait la promesse de tenir haut l'étendard du Canado-Technique.

Un message d'espoir 

« Le message, c'est que les jeunes sont l'avenir. Nous sommes des guerriers. On doit continuer à lutter. Ce pays est nôtre. C'est ici que l'on doit travailler pour le rendre beau. Il n'y a pas d'autres moyens que d'y rester pour travailler, lutter afin de le changer », a garanti Gary Pierre pour encourager les jeunes. Le Canado-Technique continue à recevoir des offres d'emploi malgré le contexte actuel. Pour le directeur général, ils ont fait un très bon travail.



Réagir à cet article