La vaccination contre la Covid-19 en Haïti, entre crise politique et crise humanitaire

Deux mois après l'arrivée de 500 000 doses du vaccin Moderna, la vaccination contre la Covid-19 en Haïti traîne. Pour 250 000 vaccinés avant le mois de novembre, le ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP) enregistre moins de 5 000 vaccinés selon le dernier bulletin publié.

Publié le 2021-09-14 | lenouvelliste.com

Des sites de vaccination dans les 10 départements géographiques du pays, dont une trentaine dans le département de l'Ouest, une campagne de vaccination à la cloche de bois phagocytée par la crise politique et la crise humanitaire, le processus de vaccination avance lentement.

Du 8 au 9 septembre 2021, dernier bilan en date du MSPP sur la vaccination: 36 242 personnes ont reçu la première dose du vaccin Moderna, 14 041 ont reçu une deuxième dose complétant ainsi leur carnet vaccinal. Parallèlement, 341 personnes ont reçu une dose unique de vaccin Johnson and Johnson portant la totalité des personnes complètement vaccinées à 14 382.

Ces chiffres sont très loin de l'objectif fixé par le ministère de la Santé publique et de la Population. « 500 000 doses du vaccin Moderna données par les Etats-Unis pour vacciner un total de 250 000 personnes, à raison de deux doses par personne, sont arrivées en début de soirée à Port-au-Prince, mercredi 14 juillet », avait confié au Nouvelliste le directeur du ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP), le Dr Lauré Adrien.

Lesdites doses étant arrivées 7 jours après l'assassinat du président de la République, Jovenel Moïse, le processus de vaccination n'a jamais pu sortir dans l'ombre des multiples crises qui traversent le pays. « La crise humanitaire survenue après le séisme du 14 août 2021 n'a pas seulement affaibli le processus de vaccination, mais toute la campagne contre la Covid-19. Les chiffres après le séisme sont très faibles, d'où l'intensification des campagnes de sensibilisation », a confié une infirmière au poste de vaccination à l'hôpital universitaire de la Paix.

Dans la foulée, à partir du mois de novembre 2021, les premiers groupes de vaccins ne seront plus efficaces. Pour une vaccination à deux doses, la fin du mois de septembre et celle d'octobre devraient être décisives pour rattraper le temps.

En ce qui concerne la Covid-19, le dernier bilan du 8 septembre confirme la tendance à la baisse, soit 25 cas confirmés selon le dernier bulletin pour un total de 21 244 cas confirmés et 3 710 décès.

Selon la courbe d'évolution de la Covid-19 dans la Caraïbe, le risque de nouvelles vagues liées à un nouveau variant est toujours d'actualité. Face au scepticisme de la population, le ministère de la Santé publique et de la Population a rappelé que « le vaccin est le meilleur moyen de protéger la population, notamment contre le variant Delta ».



Réagir à cet article