Au revoir Madame Canez-Auguste

Publié le 2021-09-09 | lenouvelliste.com

Haïti a mis en terre, ce 9 septembre 2021, Hilda Canez Auguste, fille de Valerio Canez, ancienne directrice des magasins Valerio Canez et autres institutions liées à l’une des plus importantes entreprises du pays, grande contributrice à l’effort fiscal. 

Jusqu'à ce que ses forces l’abandonnent, on pouvait remarquer la frêle silhouette de Madame Auguste au Magasin de Delmas, au Parc historique de la Canne à Sucre ou dans des réunions du secteur privé.

Pionnière dans bien des domaines en Haïti, elle a passé son baccalauréat parmi les premières femmes du pays à atteindre ce niveau d’études, fait des études en gestion à l’étranger, a été directrice d’entreprise quand les femmes n’occupaient pas ce poste, fut présidente de Fondation, membre d’association patronale, mécène, vigie et poto-mitan. Hilda Canez Auguste, née en 1929, sans porter de drapeau, aura été, comme mentor ou modèle, le symbole de beaucoup de luttes émancipatrices.

Sous le leadership de Madame Auguste, entourée de son mari et de ses enfants, cinglée dans ses éternels tailleurs, la famille Canez-Auguste a diversifié ses activité, détient aujourd’hui des magasins implantés dans plusieurs villes, est dans l’immobilier, l’électricité, le social, etc. 

Pour favoriser les expressions culturelles haïtiennes, la famille Auguste a érigé le Parc Historique de la Canne à Sucre qui a été pendant longtemps un espace muséal et le lieu de grands rendez-vous populaires de qualité. Les Auguste- mère et enfants- ont souvent offert la scène, les fonds pour financer les spectacles et payé de leur présence à chaque représentation pour s’assurer de la bonne tenue des affiches.

De 1955 à sa disparition en 2021, Madame Auguste aura vu d’autres femmes occuper des fonctions importantes dans le pays. Peu ont embrassé autant de causes qu’elle. Son parcours exemplaire est un chemin pour marathoniennes. 

Le Nouvelliste salue le départ d’une grande amie du journal, d’une lectrice critique et d’une partenaire qui a accompagné Livres en folie, Musique en folie, Vol-au-Vent et Artisanat en fête.

Auteur


Réagir à cet article