Solidarité inter-haïtienne : Barbancourt et Freda en soutien aux victimes du tremblement de terre

Après son passage remarqué au festival international du film de Cannes, « Freda », de la réalisatrice haïtienne Gessica Généus, sera projeté pour la première fois en Haïti, le samedi 21 août 2021, au Karibe Hotel. Avec le soutien de Rhum Barbancourt et la Fondation Barbancourt, la moitié des fonds récoltés au cours de cette projection sera dédiée aux victimes du Grand Sud, touché sévèrement par un tremblement de terre.

Publié le 2021-08-18 | lenouvelliste.com

Pour la solidarité inter-haïtienne, « Freda » fera sa grande première en Haïti. Dans les jardins de l’hôtel Karibe, ce long métrage se positionnera du côté des victimes du séisme de magnitude 7.2, qui a frappé les départements des Nippes, du Sud et de la Grand ’Anse, dans la matinée du 14 août 2021. Pour Gessica Généus, la tête pensante derrière ce projet qui a été retenu à Cannes dans la catégorie « Un certain regard », ce soutien, c’est un must. Il représente l’essence même de son film.

« Ce film est littéralement fait sur la base d’une solidarité totale. Depuis les techniciens jusqu’aux gens habitant les quartiers dans lesquels on tournait. Le film a donc été réalisé dans une atmosphère de famille. Redonner une part de ce qu’il peut générer comme argent à des personnes en Haïti qui font face à une crise assez difficile, c’est comme un cycle naturel des choses. Je pense que le film ne fait que retourner ce qu’il a reçu tout le long du tournage et de la pré-production. On a longtemps réfléchi à comment faire une tournée en Haïti avant sa sortie en Europe et offrir une partie des fonds, sauf qu’on ne savait pas que ce serait destiné à des victimes d’un tremblement terre », a expliqué l’actrice. Celle qui a fait ses débuts dans le cinéma haïtien à l’âge de 17 ans, a précisé qu’une grande première de « Freda », en Haïti, relevait d’un devoir auquel il ne fallait pas manquer.

La Fondation Barbancourt s’embarque dans cette grande première dédiée aux victimes. Pour Grégory Morissette, directeur-exécutif de la Fondation, ce soutien fait bien partie des différents objectifs de la fondation. « L’un des axes de travail de la Fondation Barbancourt repose sur le support à la culture. Le film Freda, à travers sa sélection au mythique festival de Cannes représente l’excellence de l’art haïtien. Alors, c’est un privilège pour nous de soutenir un tel projet avec ces jeunes artistes talentueux et la réalisatrice Gessica Généus ayant marqué l’histoire du cinéma haïtien avec sa participation au festival », a indiqué M. Morissette, qui, à l’instar de la PDG de Barbancourt, Delphine Gardère, voit dans l’art un outil de consolation.

« Dans l’art, nous trouverons le réconfort et la force de reconstruire tout en contribuant à sauver des vies par nos actes de générosité et de solidarité », a-t-il poursuivi tout en invitant le public à témoigner également leur support aux victimes. Pour ce faire, ils n’auront qu’à se procurer le ticket d’entrée au prix de 3500 gourdes ou $35 U.S.



Réagir à cet article