Quatre chemins 2021 : quatre figures sélectionnées pour une bourse de recherche artistique

Publié le 2021-07-29 | lenouvelliste.com

Les boursiers de la 8e édition des résidences Par Quatre sont désormais connus. Les résultats ont été communiqués sur la page Facebook de l’association Quatre Chemins le 19 juillet 2021. Ricardo Boucher, Jean Francisco Silva, Kebert Bastien et Joseph Dérilon Fils Dérilus sont les candidats ayant été retenus pour l’édition de cette année.

En dépit de la situation particulière du pays, les responsables de l’association Quatre Chemins ont tout de même lancé en février dernier, l’appel à candidature pour les résidences « Par Quatre Chemins ». Dans la foulée, une vingtaine d’artistes ont manifesté leur intérêt avec des projets les uns plus prometteurs que les autres. Toutefois ils sont quatre artistes à être sélectionnés pour cette bourse de recherche artistique.

Illustrateur et caricaturiste haïtien, Jean Francisco Silva a été retenu pour son projet « Circuit Fermé » qui allie dessin et écriture pour questionner le rapport entre passagers et embouteillages. La ville de Léogâne accueillera cette résidence de médiation et de création destinée aux jeunes esprits. Aux Gonaïves, le chanteur engagé Kebert Bastien dit KEB revisitera les œuvres de l’immense écrivain haïtien Jacques Stephen Alexis à travers son projet « Mon Général Soleil, Mon Kamoken ».  Kébert veut chanter Jacques Stephen Alexis, notamment ses textes les plus percutants.

Le rapport de l’Haïtien avec le courant électrique est ce champ que le comédien Joseph Dérilon Fils Dérilus souhaite d’explorer avec son projet d’installation scénographique « Weee yo bay li » dans les villes de Gonaïves et de Caracol. Le poète et performer Ricardo Boucher a été récompensé pour son projet « Carte postale » qui part de l’œuvre de Jean D’Amérique la « cathédrale des cochons » et qui compte introduire les femmes détenues de la prison civile de Cabaret à l’écriture de la poésie afin de submerger leurs angoisses et leurs manques.

Aucune figure féminine sélectionnée

Contrairement aux années antérieures, aucune figure féminine n’a été sélectionnée parmi les lauréats. Le jury n'a retenu que des propositions portées par des hommes. Une remarque faite par plus d’un, à laquelle le directeur artistique de l’association Guy Régis Jr. a voulu réagir au cours d’une entrevue exclusive accordée à Le Nouvelliste. Selon ses déclarations, tous les projets sont transmis de manière anonyme au jury qui aura à noter les propositions. L’identité et le sexe des candidats ne sont pas relevés au jury et ne sont pas non plus des critères de sélection.

​« Chaque année, les candidatures sont entièrement anonymisées. Le jury n’a pas le droit de voir si c’est homme ou femme. C’était le cas l’année dernière où il y a eu plusieurs femmes pour un seul homme » répond monsieur Régis, qui croit qu’il n’a pas à interférer sur le choix du jury.

Le programme récompense des projets innovants, pertinents et originaux qu’ils proviennent des hommes ou des femmes. C’est sur cette base que sont jugées les propositions des candidats, par un jury international composé d’Haïtiens et d’étrangers. Quatre femmes et un homme ont fait partie de ce comité de sélection pour la 8e édition des résidences « Par Quatre Chemins ».

« Ce n’est pas un fait exprès. Bien au contraire. Le jury de cette année était même constitué d’un seul homme, contre quatre femmes. Les candidatures ont toutes été jugées équitablement », ajoute-t-il rappelant qu’en 2018 nous n’avions eu que des femmes lauréates.

Eunice Eliazar a été retenue pour « Poétique et Incarcération », Éléonore Coyette pour sa création vidéo « Danser jusqu'à saigner le ciel de Darline Gilles » et Dieula Jean Louis pour son projet « FOSE NABOT ». L’édition 2018 a exclusivement été portée par des femmes avec de beaux projets de création.  

Ce dispositif instauré par l’association Quatre Chemins en 2014, s’est donné un objectif double: celui d’accompagner les créateurs dans leurs recherches et expérimentations artistiques en Haïti et apporter les activités culturelles dans les milieux reculés du pays. Soutenu exclusivement par l’Institut français de Paris, un forfait en gourdes équivalant à mille (1 000) dollars est alloué à chaque gagnant cette année. Une étape de leurs travaux sera présentée dans le cadre de la 18e édition du festival Quatre Chemins prévue du 22 novembre au 4 décembre 2021.

Michaël FORMILUS michaelformilus@gmail.com
Auteur


Réagir à cet article