MENFP - Examens d’Etat

Les examens d'État se poursuivent, la ministre de l'Éducation nationale rend visite aux candidats à besoins spéciaux

Publié le 2021-07-28 | lenouvelliste.com

La ministre de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), Marie Lucie Joseph, a visité au deuxième jour des épreuves officielles, mardi 27 juillet, plusieurs centres d'examens dans la capitale dont celui de l’école Auditorium de la Bible qui accueille les candidats avec des déficiences. Madame Joseph a dit vouloir encourager ce groupe vulnérable et attirer l’attention de la société sur ces candidats qui ont d’énormes potentialités, en dépit de leurs déficiences soit visuelles, auditives ou physiques.

C'est la Commission d’adaptation scolaire et d’appui social (CASAS) qui gère les cas de ces élèves au MENFP. Ils sont 21 candidats sur les 124 677 au total qui sont attendus à ces épreuves ayant toutes ces formes de déficiences à subir les épreuves de fin d’études secondaires au centre d’examens Auditorium de la Bible. La semaine dernière, ils étaient au nombre de 40 pour la 9e année fondamentale

« Nous avons choisi de visiter en tout premier lieu ce centre qui accueille des bacheliers à déficiences pour rappeler à la société que ces gens ont leur place comme tout le monde. Il faut cesser de stigmatiser les gens ayant un handicap quelconque dans la société. Il s’agit de vivre ensemble pour construire une société nouvelle où l’amour, le respect de l’autre et l'entraide devraient constituer le socle », a déclaré la ministre. 

Alors qu'on avance vers la fin des épreuves de fin d'études secondaires, le MENFP continue de dresser un rapport positif des trois premières. Suivant les informations communiquées par les Directions départementales d’Éducation (DDE), il s’agit d’une autre journée réussie à l’image des deux premières, encore une fois avec l’accompagnement de la PNH, des parents et de tous les acteurs qui s’impliquent fortement pour la réussite de ces examens, peut-on lire dans un communiqué.

Pour ce qui est des examens auxquels les élèves sont soumis, le directeur de l'enseignement secondaire, Maxime Mésilas, a réaffirmé que « le ministère a pris toutes les dispositions pour que les textes d’examens correspondent au niveau des apprentissages afin de mesurer les compétences des élèves et leur permettre de poursuivre leur cursus académique ».

En ce qui a trait aux élèves qui n'ont pas trouvé de fiches pour accéder aux centres d'examens qui reviennent chaque année, les responsables du MENFP ont souligné que tous les cas recensés seront passés au crible par les responsables du Bureau national des examens d’Etat. Ces derniers ont assuré qu'aucun candidat ayant respecté les critères d’inscription et de validation ne sera pénalisé.



Réagir à cet article