Copa America : l’Argentine et le Chili sur le chemin des quarts

Publié le 2021-06-18 | lenouvelliste.com

L'Argentine a battu vendredi 1-0 l'Uruguay, au deuxième jour de la Copa America, grâce à un Lionel Messi inspiré qui a donné la victoire à son équipe dans ce classique du Rio De La Plata. Juste avant, le Chili a aussi assuré l’essentiel en battant la Bolivie 1-0.

L'équipe de Lionel Scaloni était bien décidée à asphyxier l'Uruguay. Elle y est parvenue grâce à son joueur vedette, Lionel Messi, auteur du centre qui a permis à son co-équipier Guido Rodriguez de marquer de la tête après 13 minutes de jeu au stade Nacional Mané Garrincha à Brasilia.

L'Uruguay, qui fait son entrée à la Copa, a bataillé mais n'a rien pu faire face à une défense forte de l'Argentine, qui s'est bonifiée par rapport aux matchs précédents.

Ce classique entre les deux pays, séparés par le Rio de La Plata, n'a pas évité la polémique quand l'un des attaquants vedette de l'Uruguay, Edinson Cavani, a chuté face au but argentin après un contact avec Guido Rodriguez. L'Uruguay a alors immédiatement réclamé un pénalty que l'arbitre brésilien Wilton Sampaio a écarté sans l'ombre d'un doute.

Un peu plus tôt, le Chili a battu sans problème une Bolivie combative 1-0 vendredi au deuxième jour de la Copa America qui se joue au Brésil, un résultat qui met l'équipe chilienne sur le chemin des quarts de finale.

L'équipe bolivienne, affaiblie par plusieurs cas de Covid-19, a lutté comme elle a pu mais a finalement été surclassée par le jeu des Chiliens, emmenés par un but de l'Anglo-chilien Ben Brereton après dix minutes de jeu à Cuiaba (centre).

Les hommes de Martin Lasarte se sont sentis particulièrement à leur aise dans ce stade de l'Arena Pantanal, précisément là où le Chili avait commencé son aventure au Mondial 2014 en battant l'Australie 3-1.

Le Chili compte désormais 4 points après son match nul 1-1 contre l'Argentine, alors que la Bolivie enregistre sa deuxième défaite après avoir été battue 3-1 par le Paraguay.

Le match a également été l'occasion d'une première dans la Copa America avec l'arrivée d'un arbitre européen, l'Espagnol Jesus Gil Manzano.

Auteur


Réagir à cet article