Installation d’un nouveau directeur de la police dans le Nord 

Le commissaire principal Eddy Techeler Sylvain devient le troisième responsable à accéder à ce poste pour cette année. 

Publié le 2021-06-09 | lenouvelliste.com

Environ cinq mois après avoir quitté son poste de responsable de la Section départementale de la police judiciaire ( SDPJ) dans le département du Nord pour devenir chef de la police du Cap-Haïtien, le commissaire principal Eddy Techeler Sylvain a été installé, le mardi 8 juin 2021, à la direction départementale Nord de l'institution policière, 22 jours après l’installation du commissaire divisionnaire Jean Louis Paul Ménard à cette même direction départementale.

Le nouveau directeur départemental de la PNH a été installé dans ses nouvelles fonctions par le chargé du bureau de l’Inspection générale de la Police nationale d’Haïti (PNH) du Nord, l’inspecteur Joany Canéus, qui a salué la compétence et la détermination du commissaire divisionnaire sortant, Jean-Louis Paul Ménard, absent à la cérémonie d'installation « pour cause de convenances personnelles».

L’inspecteur a énuméré les différents défis et enjeux qui attendent le nouveau directeur départemental dont il a vanté les qualités, les mérites mais surtout la compétence rappelant dans la foulée que le nouveau directeur départemental, comme son prédécesseur, est un rude travailleur qui a déjà donné de bons résultats dans ses anciens postes à responsabilités.

Troisième directeur départemental de la PNH dans le Nord pour cette année, le commissaire principal Eddy Techeler Sylvain, dans sa prise de parole, a déclaré reconnaitre la dimension de la responsabilité lui incombant. 

Pour bien remplir ses nouvelles fonctions, le directeur a dit miser sur le support du Dieu créateur, du haut commandement de l’institution policière, ainsi que des autorités, de tous les policiers et surtout de la population du Nord.

« J’exige de ma troupe l’esprit de corps et de consolidation pour faire échec aux bandits, en les mettant hors d’état de nuire et renforcer la paix et la sécurité dans les 19 communes du Nord », a invité le nouveau directeur départemental.

Tout en promettant de faire la guerre aux malfrats, le nouveau responsable affirme qu’il dormira peu désormais afin de rester à l’écoute de tout le monde, notamment la population.

Diverses personnalités de la région sont intervenues à cette cérémonie, parmi elles, le délégué départemental, Pierrot Augustin ; la mairesse du Cap-Haïtien, Yvrose Pierre ; le commissaire du gouvernement (CG), Me Richemont Florival.

Intervenant en la circonstance, le chef du parquet a attiré l’attention du nouveau directeur départemental de la PNH sur certaines zones de non-droit qui, selon lui, doivent être placées sur sa liste de priorités, notamment « Pont-Blanc », située sur la route de Milot, le «carrefour La mort», rebaptisé « Carrefour La vie» par les riverains, lequel relie les nationales 3 et 6 à Quartier-Morin, et le quartier « Sans-Raison » à Barrière-Bouteille, banlieue sud du Cap-Haïtien.

Gérard Maxineau 
Auteur


Réagir à cet article