Championnat National

Premier point et premiers buts pour le Racing Club Haïtien

Le Racing Club Haïtien a créé la sensation en engrangeant son premier point grâce à un nul lors du derby de la capitale. Si Stevenson Jeudy a fait lever la foule en marquant un but d’anthologie pour sa toute première réalisation sous les couleurs du Violette AC, c’est surtout la résurrection d’un Racing moribond la semaine dernière devant le champion en titre qui marquera les esprits après cette 5e journée de la série de clôture, une journée pleine de surprises et d’émotions.

Publié le 2021-05-13 | lenouvelliste.com

Un but d’anthologie de Stevenson Jeudy à vingt minutes du coup de sifflet mettant un terme au derby de la capitale a provoqué un standing ovation d’une bonne partie des 3 500 spectateurs (environ) qui avaient fait le déplacement au stade Sylvio Cator. Un standing ovation pour les uns et des pleurs pour d’autres qui voyaient déjà le Violette AC obtenir son premier succès aux dépens du Racing Club Haïtien depuis décembre 2010 et au « Vieux Lion » de concéder un 4e revers de rang. Mais une reprise de la tête de Junior Joseph coupant la trajectoire d’un bon coup franc botté par Jaccil Alexandre a permis au Racing Club Haïtien de refaire son retard treize minutes après le bijou de Stevenson Jeudy lui enlevant du coup l’illusion au jeune C0ayen de pouvoir dire que son premier but sous les couleurs du Violette a été décisif.
Pour affronter le derby, après avoir disputé et perdu trois matches de suite, le Racing Club Haïtien s’est payé le luxe de solliciter l’aide de l’entraîneur du FC Solution (club évoluant en seconde division) Kesnel Thomas afin de mieux se préparer. Naturellement, Mackendy Duverger devrait rester comme l’entraîneur qui sera sur le banc du RCH le jour de la rencontre. Plusieurs joueurs devraient aussi renforcer l’effectif appauvri du « Vieux Lion » afin de lui donner une meilleure allure. Dimanche soir, c’est donc un Racing Club Haïtien inédit depuis le coup d’envoi de la série de clôture qui a foulé la pelouse du stade Sylvio Cator. Arborant une tunique jaune, des culottes bleus marine et des bas jaunes, le Racing se présente avec une formation composée de Denilson Dimé #22 – Ruben Jean Fleurio #17, Maalos Casséus #6 (Capt), Eden Cheramy #3, Thermidor Fils-Aimé #14 – Mackenson Ismenor #21, Patrick Dort # 12, Samuel Desroches #16, Miralex Pierre #9, Angelo Siméon  #8 – Luis Adhéma Orlando #7 oscillant entre un 4-5-1 et un 4-2-3-1 et même en un 4-3-3 suivant le contexte.
En face, le Violette AC, tout auréolé de son statut de champion national en titre, arborait une tunique blanche, culottes blanches et bas blancs avec les dossards écrits en bleu et alignait : Steeve Sanon #12 – Denilson Pierre #23, Fernando Cicéron #3, Jude Saint-Louis #6 Capt, Stevenson Guillaume #11 – Dany Camille #16, Steeven Saba #77 – Maudwindo Germain #30, Kerlins Georges #8, Michenaider Chery #20 – Stevenson Jeudy #9 dans un 4-2-3-1- classique.
Dès le coup d’envoi de la partie, le Racing Club Haïtien, sans refuser son statut d’outsider dans la rencontre, prouve qu’il a bien décortiqué le jeu du Violette AC et s’est préparé à lui faire face. Si les ailes peuvent être utilisées par le Violette AC qui court après une victoire qui le fuit dans le derby  depuis des lustres, la communication avec les attaquants du « Vieux Tigre » est souvent coupée, ainsi Michenaider Chéry, Maudwindo Germain et Stevenson Guillaume n’ont pas reçu les ballons dont ils sont friands bien que leurs coéquipiers tentent souvent de les alimenter. On sent que le match sera donc tactique et que l’équilibre entre les deux formations est trouvé.
 Mais quand à la 14e minute, Kerlins Georges s’infiltre du côté droit de la défense du Racing Club Haïtien et d’une belle frappe du droit place la balle dans le petit filet gauche de Denilson Dimé pour l’ouverture du score, beaucoup on cru que la déferlante Violette AC allait broyer le Racing Club Haïtien et qu’il y aura non seulement une victoire du « Vieux Tigre » mais une nouvelle humiliation du « Vieux Lion ». Pourtant mené sur terrain adverse et piégé en dépit de son bon début de match, le Racing reste fidèle à son choix tactique et quand à la 37e minute, le capitaine du Violette AC, Jude St-Louis commet une petite faute, alors excentrée côté gauche à environ 30 mètres des buts de Steeve Sanon, Jaccil Alexandre le frappe pour une tête dans la surface, le ballon est légèrement dévié sur un défenseur et Miralex Pierre se trouve à point nommé pour la conclusion et du  pied droit remet les deux formations à égalité, 1-1. Ce sera le score à la pause.
En seconde période, Rony Attimy fait entrer Carl Fred Sainté à la place de Dany Camille fragilisé par un avertissement, ainsi que Roberto Luima Badio en lieu et place d’un Michenaider Chéry inexistant dans les buts Il va sans doute donner le coup de fouet espéré au moral de son équipe. Si Carl Fred Sainté donne un peu plus de profondeur à sa formation, il reste que les occasions sont rares pour le Violette qui quelquefois tente des tirs lointains mais non cadrés. On se demande déjà s’il y aurait d’autres buts dans cette partie.
Et vint ce bijou de Stevenson Jeudy
Le match commence à devenir terne. Le Racing Club Haïtien parait anticiper les tentatives du Violette AC. Si quelquefois ils le peuvent, ils se projettent rapidement en avant pour venir titiller la défense des champions. Et puis cette action venue d’ailleurs de la 71e minute.
Stevenson Jeudy arrivé au début du mois de mars en provenance de l’América des Cayes n’a pas encore inscrit de buts sous les couleurs du Violette AC. Après le cadre manqué contre Cosmopolites, lors de la 4e journée, les uns se demandaient où était passé le buteur tant rêvé par le Violette AC. Sur une petite remise en pleine surface, il montre un sang froid monstre pour éliminer un premier défenseur, un second et placer une petite roulette du pied gauche à ras sol et le dos du défenseur du Racing Club Haïtien lui masque la trajectoire du ballon qui file tout doucement au ras du montant gauche de ses buts. Un fan du Racing se met alors à pleurer le but encaissé, alors que les fans du Violette montrent leur appréciation par un standing ovation spontané pour saluer le premier but de Stevenson Jeudy sous ses nouvelles couleurs. La victoire semble acquise pour le Violette AC.
Seulement le Racing Club Haïtien avait bien lu la fébrilité de la défense du Violette face au coup de pied arrêté. Le Violette AC n’est qu’à sept minutes de sa victoire lorsque Lens Pierre, entré en cours de partie, recourt à la faute pour stopper son vis-à-vis. Jaccil Alexandre, encore lui, adresse une balle fuyante que Steeve Sanon ne fait qu’effleurer, mais la tête de Junior E. Joseph, entré en jeu quelques minutes plus tôt, ne loupe pas l’aubaine pour le catapulter dans les buts de Sanon et obtenir l’égalisation. L’occasion loupée deux minutes plus tard par Jean-Junot Valentin, entré en cours de jeu pour redonner l’avantage, a décidé le sort de la partie qui s’est soldé sur un 2-2 encourageant pour le Racing Club Haïtien. Le Violette devra attendre encore pour dominer le Racing Club Haïtien dans le derby de la capitale.
Feuille de Match
Dimanche 9 mai 2021
5e journée série de clôture 2020-2021 du championnat haïtien de football de D1
Stade Sylvio Cator
Spectateurs : environ 3500
Terrain : Bon
Eclairage : Bon
Température : Bonne
Arbitre : Ramsès Jean assisté de Marcus Servius et Frenel Durassain
4e arbitre : Guerbison Michel
Commissaire : Zamor Frédérick
Violette Athlétic Club et Racing Club Haïtien 2- 2
Buteurs: Kerlens Georges 14', Steevenson Jeudi 71' (VAC)
Miralex Pierre 37', Junior Joseph 83' (RCH)
Avertissement : Dany Camille 45e pour le Violette AC, Maalos Casséus en seconde période pour le Racing CH.
 Expulsion : néant
Violette AC : Steeve Sanon #12 – Denilson Pierre #23, Fernando Cicéron #3, Jude Saint-Louis #6 Capt, Stevenson Guillaume #11 – Dany Camille #16 (Carl Alfred Sainté 45e), Steeven Saba #77 ( Lens Pierre, 78e)– Maudwindo Germain #30 (Jean-Junot Valentin 82e), Kerlins Georges #8, Michenaider Chéry #20 (Roberto Badio Luima 45e) – Stevenson Jeudy #9
Racing Club Haïtien : Denilson Dimé #22 – Ruben Jean Fleurio #17 (Mackenson Edouard), Maalos Casséus #6 (Capt), Eden Cheramy #3, Thermidor Fils-Aimé #14 – Mackenson Ismenor #21, Patrick Dort # 12 (Jaccil Alexandre), Samuel Desroches #16, Miralex Pierre #9, Angelo Siméon  #8 – Luis Adhéma Orlando #7  (Philippe Toussaint).



Réagir à cet article