Automne

Publié le 2021-04-30 | lenouvelliste.com

Sur les pavés de feuilles mortes

L’automne présent à tout instant

S’enjolive de mordorures

En dessous glissent des cloportes

Qui profitent du gite clément

Oh diantre ! Pourvu que ça dure

L’ambiance magique crée le rêve

De désirs fous et de grands crus

De bordeaux sec et raisins verts

De Montmartre à Paris sans trêves

De l’amour aux quatre coins de rue

Et bisous doux sous réverbères

L’automne revêt parure brunâtre

Dans l’allée des Champs Elysées

Ou doucement on se bouscule

Dans ce froid tenace, opiniâtre

Le cou frêle demeure enlisé

Dans une écharpe tout clavicule

Comme des enfants en liberté

On se gave de crêpe camembert

De gaufres fourrées de mirabelle

Les rires riches en sonorité

Une quatre folioles en tréflière

Ça porte chance, la vie est belle

Devant la grande roue des Tuileries

Les arbres s’effeuillent, c’est la saison

Recouvrant tout comme un collage

Ils jouent Mozart, on se sourit

De cette rencontre, alors trinquons

Buvons le vin, honnête gage.

Gertry Suréna

Gentry Suréna
Auteur


Réagir à cet article