Vive Haïti Livres : Une 6e édition belle et bien réussie 

Publié le 2021-04-29 | lenouvelliste.com

Les amants du livre se sont, une nouvelle fois, donné rendez-vous au festival « Vive Haïti Livres » cette année. La 6e édition de ce festival s’est déroulée au Centre de lecture et d’animation culturelle (CLAC) de Saint-Marc. Les organisateurs de cet évènement ont tenu leurs promesses en offrant un menu de bon goût et diversifié au public. Causerie, ateliers d’écriture poétique et journalistique, lecture de textes ont ponctué ces trois journées.

Les livres ne sont pas que des pages écrites. Au Centre de lecture et d’animation culturelle de Saint-Marc ils ont pris vie, tous les participants au festival Vivre Haïti Livres ont pris conscience de la place qu’aurait dû avoir la lecture dans leur vie et le pouvoir des mots grâce à l’intervention des intervenants. Les livres exposés sont triés sur le volet et les textes sélectionnés sont de standard pour satisfaire les personnes les plus exigentes.  Le public est mosaïque, enfant, sont venus satisfaire leur curiosité, admirer les jeunes lecteurs et des jeunes écrivains en herbe de cette ville et d’ailleurs qui font rêver ; les adultes ont pris part sans sourciller au débat se rappelant le bon vieux temps où des clubs littéraires pullulaient dans la ville. Le temps a fait son temps, les jeunes  s’intéressent de moins en moins à la lecture. Voilà le festival, source d’espoir, leur laisse un goût d'inachevé. 

Le festival « Vive Haïti Livres » est plus qu’un événement annuel, garantit Nedjé Jacques, le coordonnateur de cette structure. Son projet est de faire de Saint-Marc  une source de renouveau pour les livres. « Nous voulons que Saint-Marc devienne le lieu où il y a plus d’activité sur les livres, où il y a plus de personnes», a-t-il dit. En ce sens, le festival a fait son impact puisque André Fouad, poète, diseur et invité d’honneur de cette activité a promis d’accompagner plusieurs jeunes artistes saint-marcois qui se sont produits lors du festival.

Cette année, dans le cadre de la sensibilisation au livre, un accent a été mis sur les enfants. « Cette année un accent a été mis sur la littérature de jeunesse parce que dans notre de vision de faire la promotion de la lecture qui permettra de développer l’industrie du livre les enfants jouent un rôle de premier plan parce que le gout de la lecture est pris dès l’enfance », a confié Nedjé Jacques.

Malgré des efforts consentis Nedjé Jacques est d’avis que les livres ne sont pas accessibles dans tout le pays. Selon elle, chaque fois qu’on lit surtout durant l’enfance, on construit notre imaginaire nos rêves et chaque fois qu’on en ait, nous sommes appelés à réaliser de grandes choses. Nous comprenions mieux le contexte dans lequel on évolue. 

En guise de perspectives, l’équipe de Vive Haïti Livres a mis sur pied un conseil permanent qui prépare déjà la 7e édition de ce festival. Dans la foulée, un prix littéraire sera lancé pour encourager la production et les responsables de cette structure ont prévu de toucher sur 4 autres villes de provinces.

Germina Pierre-Louis
Auteur


Réagir à cet article