Haïti rappelle son ambassadeur au Chili, accusé de viol

Publié le 2021-03-22 | lenouvelliste.com

Le ministre des Affaires étrangères Claude Joseph, interrogé samedi 20 mars par Le Nouvelliste, a confirmé le rappel en Haïti de l’ambassadeur Monesty Junior Fanfil, accusé de viol par une ménagère de l’ambassade au Chili.

« Nous l’avons rappelé. Nous ne disons pas qu’il est coupable. Il jouit de la présomption d’innocence, mais nous allons mener une enquête pour savoir de quoi il en est », a expliqué le chancelier Claude Joseph. « Le diplomate doit être au-dessus de tout soupçon. Une ménagère a dit qu’elle était enceinte et que l’ambassadeur l’avait violée. Cela a fait un scandale qui a été repris dans la presse au Chili. Le rappel c’est le minimum que nous pouvons faire », a-t-il poursuivi, soulignant qu’il « faut préserver l’image de la diplomatie haïtienne ».

Il y a des gens qui parlent de complot, de machination. Nous devons enquêter. Une commission se rendra sous peu au Chili, a expliqué Claude Joseph qui a insisté pour dire que le rappel n’est pas la reconnaissance de la culpabilité du diplomate.

« L’ambassadeur Fanfil Monesty Junior apporte un démenti formel aux allégations fallacieuses et mensongère de l’employée de l’ambassade, la compatriote Mickel-Ange Joseph, laissant croire qu’il l'aurait battue et violée », a indiqué l’ambassadeur d’Haïti au Chili. « Madame Joseph a été remerciée le 24 février 2021 avec un mois de préavis allant jusqu’au 24 mars 2021 par la mission, pour présomption  de fraude caractérisée suivant les procédures légales, en fonction des informations dont disposait le cabinet d’avocats de l’ambassade. Ses droits ont  été scrupuleusement respectés au regard des lois haïtiennes et chiliennes », selon ce communiqué de Fanfil Monesty Junior obtenu par Le Nouvelliste.

L’an passé, la chancellerie avait dû gérer le scandale provoqué par une vidéo dans laquelle un diplomate se masturbait et beaucoup d’autres accusations ou actions de ses diplomates qui ternissent l’image du pays.



Réagir à cet article