Watson Charles : écrire la souffrance humaine

Connu comme poète, Watson Charles revient avec son premier roman, « Le ciel sans boussole », dans lequel l’écrivain nous raconte l’histoire tragique du narrateur, Jackson, traversant les villes d’Haïti avant de s’installer à Port-au-Prince, où il mène clandestinement la rébellion contre la fermeture des usines.

Webert Charles
Par Webert Charles
10 mars 2021 | Lecture : 2 min.

Connu comme poète, Watson Charles revient avec son premier roman, « Le ciel sans boussole », dans lequel l’écrivain nous raconte l’histoire tragique du narrateur, Jackson, traversant les villes d’Haïti avant de s’installer à Port-au-Prince, où il mène clandestinement la rébellion contre la fermeture des usines. Ce roman nous éblouit par sa force de description entraînante, son réalisme, où chaque lieu est décrit d’une manière chirurgicale, exposant les conditions de vies des Haïtiens, dénonçant la criminalité et l’exploitation d

CET ARTICLE EST RÉSERVÉ AUX INSCRITS

Inscrivez-vous gratuitement

Il vous reste 85% à découvrir. Inscrivez vous pour lire la suite de cet article.

Réagir à cet article

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

Pas de commentaire

Les commentaires sont ouverts à tous les inscrits. Ils font l'objet de modération. Ils seront supprimés s'ils sont jugés non conformes à la charte .

Réservé aux inscrits

Veuillez vous connecter ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.