Éclipse de la foi : une menace pour le chrétien d’aujourd’hui !

Publié le 2021-03-10 | Le Nouvelliste

Les Saintes-Écritures nous enseignent que la foi « vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la Parole de Christ » (Romains 10 : 17). En clair, et par transitivité, la foi vient de la Parole de Dieu. Donc, il est impossible d’avoir la foi en Dieu sans la Bible, c’est-à-dire sans l’aide du Seigneur Lui-même.

Alors qu’Il était encore sur la terre, le Christ Jésus a fait une déclaration frémissante à propos de l’état de la foi lors de Son second avènement : « Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-Il la foi sur la terre ? » (Luc 18.8). Autrement dit, quand Jésus reviendra sur la terre, les hommes et femmes de foi seront en si petite quantité qu’on les remarquerait à peine, à cause, entre autres, que la Vérité révélée à travers la Bible (si l’on veut rester dans notre logique de départ) sera recouverte par quelque chose d’autre. Alors, de quoi s’agit-il ?

Une analyse minutieuse et très objective de la réalité du christianisme nous permettra de comprendre certaines choses : la religion du Christ est de plus en plus divisée, et les doctrines sont à la base de cette division, où un groupe de chrétiens considère un autre comme apostat en se basant sur plusieurs versets de la Bible formant sa propre doctrine, tandis que l’autre groupe se cache derrière quelques autres versets, constituant sa doctrine à lui, de cette même Bible, pour se justifier tout en accusant son vis-à-vis d’hérétique. Ainsi va le christianisme : une véritable arène où les gladiateurs-chrétiens croisent le fer en divisant, blasphémant et détruisant soi-disant au nom de Jésus !

La météorologie nous apprend qu’il y a éclipse lorsqu’un corps céleste s’insère entre le soleil et nous (éclipse terrestre). Ce passage de la lumière à l’obscurité ne se produit pas d’un seul coup. Il s’agit d’un processus relativement lent mais inévitable, dans lequel la lune des doctrines suit son orbite jusqu'à ce qu’elle chevauche le Soleil de la Parole de Dieu, générant un corne d’ombre qui se projette sur la Terre. Nous nous trouvons maintenant et malheureusement dans cette corne d’ombre où la lune des doctrines cache les rayons du soleil de la Parole du Seigneur. Ces doctrines sont régulièrement mises à jour par des hommes et des femmes haut placés dans les dénominations chrétiennes; et ces actualisations éloignent de plus en plus les fidèles d’eux-mêmes et de la vérité des Écritures. Ce n’est pas encore l’éclipse totale que nous verrons à la fin des temps sous le règne de l’Antéchrist, mais il s’agit présentement d’une éclipse partielle qui nous permet de voir la couronne lumineuse du Soleil encerclant le disque noir de la Lune. Quiconque, alors, montre le soleil en disant que la lune des doctrines allait certainement l’obscurcir, est accusé d’être un dissident ou un prophète de malheur avec ses formes de fanatisme et d’intempérance qui découlent de l’ignorance et de préjugés. Les chrétiens ont plus de connaissances des doctrines que de la Parole de Dieu. Ils y sont tellement attachés que leur méthode d’enseignement consiste à expliquer la Bible par les doctrines, même si on sait que, d’une part, l’Écriture Sainte s’explique par elle-même, et, d’autre part, ces doctrines sont contraires les unes aux autres.

Cette éclipse partielle se propagera rapidement dans les différentes dénominations chrétiennes pour devenir totale dans les années à venir selon le plan du Tout-Puissant qui, dans Son infinie Sagesse, le permet momentanément pour en tirer un plus grand bien. Heureusement, pendant cette phase, la Sainte Parole continue encore à briller de la splendeur de l’unique Vérité qui sauve. Cette éclipse de la foi par les doctrines représente donc un grand danger pour le chrétien car on n’obtient pas la vie éternelle par leur mise en application, ce qui n’est pas le cas des Écritures.

À bon lecteur, salut !

Etchnightder ESPÉRANCE

Coordonnateur du "Ministère Fin des Temps"

Email : ministerefindestemps@outlook.fr

Page-Facebook : Ministère Fin des Temps

Auteur

Réagir à cet article