Les projets du président Abinader pour Haïti : plus de commerce et une clôture pour contenir les Haïtiens

Publié le 2021-03-03 | lenouvelliste.com

Le président dominicain Luis Abinader, très attendu pour l’occasion, a délivré officiellement son premier discours de reddition des comptes de son administration devant le Parlement dominicain le samedi 27 février 2021, la journée de commémoration de l'indépendance de la République dominicaine. En un peu plus d'une heure et demie, le chef de l’État dominicain a évoqué les progrès de son gouvernement tout en annonçant ses plans futurs pour la République dominicaine et pour Haïti.

L’annonce-phare du président dominicain pour Haïti concerne le renforcement de la sécurité aux différents points de passage à la frontière haïtiano-dominicaine avec la construction de la ligne de séparation entre les deux pays, afin d’assurer une protection complète des frontières.

Pour y parvenir, le président Luis Abinader a opté pour la construction d'une double clôture de périmètre dans les points les plus conflictuels de la frontière, avec des capteurs de mouvement, des caméras de reconnaissance faciale, des radars et des systèmes à rayons infrarouges.

« Dans un délai de deux ans, nous voulons mettre fin aux graves problèmes d'immigration illégale, au trafic de drogue et au trafic de véhicules volés que nous subissons depuis des années et parvenir à la protection de notre intégrité territoriale que nous n’avons cessé de chercher depuis notre indépendance », a indiqué le président Luis Abinader avant d’annoncer le début de la construction de cette double clôture sur la ligne de démarcation entre la République dominicaine et Haïti pour le second semestre 2021.

Sans faire référence au récent kidnapping de ses deux jeunes compatriotes, Luis Abinader a fait mention de la signature de l’accord avec son homologue haïtien, pendant les premiers mois de son mandat, pour soutenir l'identification des Haïtiens qui se trouvent en territoire dominicain.

Outre cet « accord sans précédent », le président dominicain a vanté sa détermination à entretenir des relations mutuellement avantageuses avec Haïti, via la vente d'énergie et l'installation, avec la contribution de la communauté internationale et en coordination avec le gouvernement haïtien, de maternités du côté haïtien de la frontière.

En effet, le président Abinader a annoncé la construction de maternités à la partie haïtienne de la frontière devant desservir dignement les parturientes haïtiennes, dans le souci d’éviter la saturation des services hospitaliers dominicains.

Dans les prochains mois, a poursuivi le chef d’État devant le Congrès dominicain, la construction du premier de ces hôpitaux commencera à Ouanaminthe où un site a déjà été choisi.

Ces annonces du président dominicain font écho à ses promesses de moderniser les relations extérieures de son pays à travers le renforcement des relations stratégiques avec les pays d'Amérique latine et des Caraïbes, les États-Unis, le principal partenaire commercial de la République dominicaine, l'Union européenne et la Chine.



Réagir à cet article